Bouygues mise sur le gaz naturel en Côte d'Ivoire - L'EnerGeek

Bouygues mise sur le gaz naturel en Côte d’Ivoire

gazafriqueDéjà très impliquée en Afrique, Bouygues va continuer d’investir et, cette fois-ci, il s’agit de réserves de gaz naturel en Côte d’Ivoire. Parallèlement, la filiale du groupe dédiée à l’exploration et la production d’hydrocarbures, Foxtrot International,  vient de revoir à la baisse le prix de vente de son gaz.

Actuellement, la famille Bouygues contrôle déjà 40 % de CI27, le gisement de gaz naturel le plus important de Côte d’Ivoire ; celui-ci produit en effet à lui seul environ 65 % du gaz extrait dans le pays. Alors que le gouvernement ivoirien vient d’accorder de nouveaux permis à l’entreprise française, Olivier et Martin Bouygues ont annoncé leur intention d’investir 1 milliard de dollars sur le gisement CI27 afin de répondre aux besoins énergétiques de la population au cours de la prochaine décennie.

Malgré cet investissement, les frères Bouygues ont accepté de baisser le prix de vente du gaz. En effet, le Fonds Monétaire International avait récemment demandé au groupe français de faire preuve de modération. Ainsi, après l’accord signé la semaine dernière, « la Côte d’Ivoire achètera désormais le million de BTU (27,6 m3) de gaz naturel à 5,5 dollars, ce qui représente une économie de 160 millions de dollars pour le budget de l’Eléphant ».

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 29 Déc 2017
Si la consommation mondiale de charbon ne devrait croître que faiblement d’ici 2022 du fait des mesures de lutte contre le changement climatique, ce combustible très polluant restera néanmoins la source d'énergie majeure dans certaines parties du monde. Selon le…
ven 2 Déc 2016
Si l'Union européenne tente tant bien que mal de réduire sa dépendance au gaz russe depuis le conflit ukrainien et la dégradation de ses relations diplomatiques et commerciales avec la Russie, sa stratégie ne semble pas vraiment porter ses fruits.…
ven 2 Fév 2018
Fort d'une production d'énergie renouvelable en pleine progression, le Chili intensifie ses efforts pour lutter contre le changement climatique et prévoit d’atteindre un mix énergétique à 90% renouvelable dès 2050. Le ministre de l’énergie Andrés Rebolledo souhaite pour cela abandonner…
mar 26 Août 2014
Dans le cadre du programme de modernisation des centrales thermiques, qui prévoit notamment la fermeture de dix unités de production anciennes au charbon ou la rénovation des unités les plus récentes, le groupe EDF a planifié dès 2011 la construction…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.