Hauts-de-France : investir pour renforcer le réseau électrique - L'EnerGeek

Hauts-de-France : investir pour renforcer le réseau électrique

eolienAfin de moderniser le réseau électrique de la région Hauts-de-France, l’entreprise Réseau de transport d’électricité (RTE) va investir plus de 500 millions d’euros d’ici 2018. L’objectif est notamment de faire face au développement des énergies renouvelables, et de l’éolien en particulier. 

Actuellement, la région Hauts-de-France est la troisième plus grande consommatrice d’électricité du pays, avec 47,4 GWh, derrière l’Ile-de-France et la région Rhône-Alpes-Auvergne. Pour répondre aux besoins de la population et de l’industrie, les centrales nucléaires de Gravelines et de Penly assurent déjà 77 % de la demande. Toutefois, si l’atome reste largement majoritaire, l’éolien s’est développé au cours des dernières années et représente 10 % de la consommation régionale.

Interrogé sur cette tendance, le délégué RTE Nord, Christian Aucourt, explique que des travaux étaient indispensables : « nous avons l’obligation de raccorder l’éolien à notre réseau et ce dernier n’était pas toujours en sécurité lors des pointes de production d’origine éolienne ». Les opérations sont prévues jusqu’en 2018, tandis que leur coût est estimé à 500 millions d’euros, dont une partie au moins sera financée par le TURPE, Tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité.

Rédigé par : vincent-delong

Avatar
mar 16 Juin 2015
Le projet SOLENN (Solidarité énergie innovation), premier projet de smart grid en Bretagne officiellement présenté au mois de févier dernier, vise à proposer aux usagers des outils pour mieux maîtriser leur consommation et aider la collectivité à garantir un approvisionnement…
mar 8 Jan 2019
Privée de plusieurs réacteurs nucléaires, la Belgique a connu une année 2018 compliquée. D'après les chiffres publiés par le gestionnaire du réseau électrique belge le 7 janvier 2019, le plat pays a importé plus d’un cinquième de ses besoins en…
jeu 31 Août 2017
S’il est bien difficile de s’en passer une fois la nuit tombée, les éclairages artificiels et la lumière des lampes électriques représentent aujourd'hui un coût énergétique moyen par foyer compris entre 325 et 450 kWh par an. Un poste élevé…
mer 21 Fév 2018
Si les aides financières de l'Etat dédiées à la rénovation énergétique ont largement progressé ces dernières années dans le cadre de la loi de transition énergétique, elles ne sauraient être suffisantes pour permettre d’atteindre les objectifs de rénovation fixés par…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.