Hinkley Point : les précisions apportées à la commission énergie du Royaume-Uni - L'EnerGeek

Hinkley Point : les précisions apportées à la commission énergie du Royaume-Uni

epr-Hinkley-Point

HinkleyPointLe 24 mai, le directeur général d’EDF Energy, Vincent de Rivaz, était interrogé par les membres de la Commission parlementaire sur l’Énergie et le Changement climatique du Royaume-Uni. Au cours de ces échanges, il a notamment apporté des précisions sur le dossier Hinkley Point.

EDF a décidé de consulter le comité central d’entreprise sur le projet Hinkley Point. Déterminé à construire deux EPR de l’autre côté de la manche, le patron de la filiale britannique de l’énergéticien tricolore devait apporter des précisions au président de la Commission Energie du Royaume-Uni, Angus MacNeil : « Au moment même où nous parlons, la décision finale d’investissement continue d’être préparée ».

Confiant, Vincent de Rivaz met toutefois en garde contre un empressement qui se révélerait contre-productif : « Nous devons être calmes et patients, car si je préjugeais du résultat de la consultation (du CCE), je mettrais le processus en danger ». Actuellement, la mise en route du premier des deux réacteurs est prévue pour 2025.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 28 Mai 2018
Passée officiellement entre les mains du groupe EDF début 2018, l’ancienne branche réacteur du groupe Areva, rebaptisée depuis Framatome, multiplie les opérations stratégiques dans le but de soigner sa compétitivité. Après avoir racheté en janvier le pôle contrôle-commande nucléaire du…
jeu 27 Avr 2017
Malgré la prise de position sans équivoque de Scott Pruitt, le chef de l'Agence américaine pour la protection de l'environnement (EPA), Al Gore se veut rassurant et optimiste sur la participation de son pays à la lutte contre le changement…
lun 18 Juil 2016
En plus de deux REP toujours en fonction, la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux est composée de deux réacteurs graphite-gaz (A1 et A2) fermés respectivement en avril 1990 et mai 1992. Le démantèlement de ces unités, qui devait être achevé en 2034,…
mar 3 Juil 2018
Après avoir relancé en mars dernier un sixième réacteur, le Japon poursuit son retour progressif sur la voix du nucléaire. Le gouvernement a confirmé mardi 3 juillet 2018 ses objectifs en la matière (20 à 22% du mix énergétique national…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.