Toshiba confirme la dépréciation de Westinghouse - L'EnerGeek

Toshiba confirme la dépréciation de Westinghouse

TOSHIBA VENDRAIT UNE PARTIE DE SON PÔLE PUCESLe groupe Toshiba vient d’annoncer la dépréciation de sa filiale Westinghouse, à hauteur de 2,3 milliards de dollars. Malgré cela, la firme japonaise a pu revoir à la hausse ses résultats pour 2015 et espère à présent avoir lavé les soupçons autour de sa comptabilité.

Après avoir affiché pendant longtemps un optimisme à toute épreuve pour l’avenir du nucléaire civil, « sous pression des marchés, le groupe japonais a finalement annoncé, mardi, qu’il venait de déprécier la valeur de Westinghouse de 260 milliards de yens » (environ 2,3 milliards de dollars). Pour compenser cette perte, l’entreprise a annoncé plusieurs cessions, ce qui lui permet de présenter aujourd’hui des résultats en hausse par rapport à ses estimations initiales.

Avec cette opération, le champion du nucléaire asiatique souhaite aussi tourner la page du scandale de l’été 2015, où plusieurs grandes manipulations de sa comptabilité avaient été dévoilées. En dépit de cette nouvelle transparence, les investisseurs continuent de se montrer prudents ; certains d’entre eux estiment en effet que d’importants investissements programmés dans le secteur des puces mémoires NAND risquent de peser sur le développement de l’entreprise.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 24 Jan 2018
Si l’on évoque le plus souvent le fonctionnement et la sûreté des unités de production lorsqu’on parle d’énergie nucléaire, le cycle du combustible nucléaire utilisé dans ces centrales constitue lui aussi un facteur déterminant dans la recherche d’une industrie plus…
mer 23 Oct 2019
Les thématiques liées aux effets du changement climatique prennent de plus en plus d'importance dans les préoccupations des citoyens en Occident, et elles pourraient modifier leur rapport à l'électricité nucléaire, améliorant son acceptabilité. Symptomatiquement, un sondage, publié ce mardi 22…
jeu 5 Déc 2013
Le nucléaire civil sera l’un des principaux sujets abordés dans le cadre du déplacement de Jean-Marc Ayrault en Chine. En témoigne la présence à ses côtés du PDG d’EDF, Henri Proglio, et de Luc Oursel, dirigeant d’Areva, pendant ce voyage…
jeu 17 Déc 2015
Areva et le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) ont officialisé un accord portant sur le démantèlement des installations nucléaires du site de Marcoule. Pour un montant de 370 millions d’euros, le groupe de Philippe Knoche devra s’occuper de l’ancienne usine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.