Le CEA croit au projet Jupiter 1000 - L'EnerGeek

Le CEA croit au projet Jupiter 1000

jupiterLe Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) participe au projet Power to Gaz Jupiter 1000. L’objectif de l’opération consiste à convertir et stocker des surplus d’électricité sous forme de gaz.  

Le projet Jupiter 1000, coordonné par GRTgaz avec le Grand Port Maritime de Marseille, est « le premier projet Power to Gas raccordé au réseau de transport de gaz en France ». Estimé à 30 millions d’euros, il est notamment soutenu par le CEA mais aussi par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).

Celui-ci s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique puisqu’il « utilise l’électricité renouvelable non consommée pour produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau ». Hydrogène qui est ensuite combinée avec du dioxyde de carbone (CO2) pour donner un « méthane de synthèse, aux propriétés identiques à celles du gaz naturel ».

Par ailleurs, le projet Jupiter 1000 est aussi la première expérience en France de valorisation du CO2 issu des fumées industrielles. Le méthane de synthèse, une fois réinjecté dans le réseau de transport de gaz, est destiné aux industriels locaux.

Rédigé par : vincent-delong

Avatar
mar 24 Jan 2017
La réforme du code minier arrive devant les députés ce mardi 24 janvier. Sans cesse repoussé ces cinq dernières années, l'étude de ce texte de loi permettra d'imposer aux activités de forage un nouveau cadre réglementaire plus respectueux de l'environnement,…
ven 1 Fév 2013
La société française Serhy, un bureau d'études d'ingénierie et d'exploitation spécialisé dans la production d'énergie hydraulique, a mis en service une nouvelle centrale hydroélectrique dans la commune de Laval, à proximité de Grenoble. 6 années d'études et de consultation ainsi…
mer 3 Sep 2014
Leclanché, entreprise suisse spécialisée dans le stockage de l'énergie, et l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne ont présenté lundi 1er septembre leur projet d'un système innovant et de taille industrielle pouvant stocker jusqu'à 500 kWh d'énergie solaire. Cette unité de stockage…
jeu 31 Oct 2013
Le groupe Vinci vient de remporter un contrat pour automatiser 29 barrages fluviaux des départements de l’Aisne et de la Meuse.    Pendant les trois prochaines décennies, le groupe de BTP assurera l’exploitation et la maintenance de ces 29 ouvrages,…

COMMENTAIRES

  • bjr

    voila une bonne idée d utilisé les énergies aléatoires et in constantes que l on appelle faussement énergie renouvelable

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.