Le CEA croit au projet Jupiter 1000 - L'EnerGeek

Le CEA croit au projet Jupiter 1000

jupiterLe Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) participe au projet Power to Gaz Jupiter 1000. L’objectif de l’opération consiste à convertir et stocker des surplus d’électricité sous forme de gaz.  

Le projet Jupiter 1000, coordonné par GRTgaz avec le Grand Port Maritime de Marseille, est « le premier projet Power to Gas raccordé au réseau de transport de gaz en France ». Estimé à 30 millions d’euros, il est notamment soutenu par le CEA mais aussi par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).

Celui-ci s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique puisqu’il « utilise l’électricité renouvelable non consommée pour produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau ». Hydrogène qui est ensuite combinée avec du dioxyde de carbone (CO2) pour donner un « méthane de synthèse, aux propriétés identiques à celles du gaz naturel ».

Par ailleurs, le projet Jupiter 1000 est aussi la première expérience en France de valorisation du CO2 issu des fumées industrielles. Le méthane de synthèse, une fois réinjecté dans le réseau de transport de gaz, est destiné aux industriels locaux.

Rédigé par : vincent-delong

Avatar
mer 6 Sep 2017
Après plusieurs mois de baisse consécutifs contrebalançant la forte hausse du mois de janvier dernier, les tarifs réglementés du gaz ne devraient pas évoluer à la rentrée. Selon un communiqué officiel de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publié…
jeu 8 Mar 2018
En application de la décision du Conseil d’Etat de déclarer les tarifs réglementés du gaz contraires au droit européen, le gouvernement envisagerait leur suppression de manière « très progressive ». Selon un document détaillé par l’AFP, mardi 6 mars 2018,…
mar 8 Jan 2013
Dans le domaine de l’énergie, le repowering est une technique permettant de moderniser une centrale électrique. Le repowering permet d’améliorer le rendement et la puissance d’une l’ancienne centrale, tout en réalisant des économies par rapport au coût qu’aurait coûté une…
jeu 6 Juil 2017
Bientôt deux ans après les Accords de Vienne entre Téhéran et les grandes puissances mondiales qui limitent le programme nucléaire iranien au seul domaine civil, l'Iran est désormais perçu en Europe comme un partenaire économique prometteur. Le pays, qui souhaite…

COMMENTAIRES

  • bjr

    voila une bonne idée d utilisé les énergies aléatoires et in constantes que l on appelle faussement énergie renouvelable

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.