La Russie teste un nouveau combustible nucléaire - L'EnerGeek

La Russie teste un nouveau combustible nucléaire

combustibleLe projet Proryv doit produire un nouveau combustible nucléaire à base de nitrures mixtes d’uranium et de plutonium. Grâce aux travaux de la société SverdNIIkhimmach, une nouvelle génération de centrales nucléaires pourrait voir le jour.

Le projet Proryv (Percée) a été lancé en 2011 dans le but « de tester des technologies nouvelles de l’énergie atomique ». Il prévoit la construction d’un modèle de démonstration d’un réacteur à neutrons rapides à caloporteur plomb BREST-OD-300, ainsi que le lancement d’un nouveau type de combustible nucléaire.

Comme le souligne l’ingénieur en chef du projet, Pavel Chkourine, « la fabrication du combustible à base de nitrures mixtes d’uranium et de plutonium est un projet qui n’a pas d’analogue. Nous projetons d’achever d’ici la fin de l’année 2016 l’ensemble des travaux ».

Le réacteur BREST-OD-300 devrait quant à lui être mis en service en 2020. Ce chantier a été confié au centre d’ingénierie nucléaire russe SverdNIIkhimmach qui intervient aussi bien sur la production de radio-isotopes, que sur la fabrication de combustible nucléaire ou sur le traitement et le stockage de déchets radioactifs.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 28 Mai 2018
Passée officiellement entre les mains du groupe EDF début 2018, l’ancienne branche réacteur du groupe Areva, rebaptisée depuis Framatome, multiplie les opérations stratégiques dans le but de soigner sa compétitivité. Après avoir racheté en janvier le pôle contrôle-commande nucléaire du…
mar 30 Juil 2013
Selon la politique de gestion nationale des déchets radioactifs définie par le Parlement,  les déchets à vie longue seront stockés dans des galeries souterraines d’ici 2035. En attendant la mise en œuvre de cette solution, ces déchets sont conditionnés grâce…
ven 10 Mai 2013
Un débat public autour du projet Cigéo est actuellement en cours. Celui-ci consiste en la construction d'un centre situé à la limite de la Meuse et de la Haute-Marne, qui permettrait de stocker en profondeur les déchets nucléaires les plus…
mar 24 Juin 2014
Les États-Unis ont annoncé vouloir mettre en place une série de réacteurs nucléaires de poche pour renforcer le secteur énergétique africain. L’objectif : résoudre les problèmes de pénurie d’énergie d’ici 2023 d’après les déclarations du mercredi 18 juin 2014 à Addis-Abeba…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.