La Russie teste un nouveau combustible nucléaire - L'EnerGeek

La Russie teste un nouveau combustible nucléaire

combustibleLe projet Proryv doit produire un nouveau combustible nucléaire à base de nitrures mixtes d’uranium et de plutonium. Grâce aux travaux de la société SverdNIIkhimmach, une nouvelle génération de centrales nucléaires pourrait voir le jour.

Le projet Proryv (Percée) a été lancé en 2011 dans le but « de tester des technologies nouvelles de l’énergie atomique ». Il prévoit la construction d’un modèle de démonstration d’un réacteur à neutrons rapides à caloporteur plomb BREST-OD-300, ainsi que le lancement d’un nouveau type de combustible nucléaire.

Comme le souligne l’ingénieur en chef du projet, Pavel Chkourine, « la fabrication du combustible à base de nitrures mixtes d’uranium et de plutonium est un projet qui n’a pas d’analogue. Nous projetons d’achever d’ici la fin de l’année 2016 l’ensemble des travaux ».

Le réacteur BREST-OD-300 devrait quant à lui être mis en service en 2020. Ce chantier a été confié au centre d’ingénierie nucléaire russe SverdNIIkhimmach qui intervient aussi bien sur la production de radio-isotopes, que sur la fabrication de combustible nucléaire ou sur le traitement et le stockage de déchets radioactifs.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 22 Fév 2016
En début de semaine dernière, EDF a présenté ses résultats financiers pour 2015. Se basant sur les 4 milliards d’euros de profit de l'électricien, la branche mine et énergie du Syndicat Force Ouvrière évoque de « bons résultats » tandis que le PDG, Jean-Bernard…
jeu 5 Jan 2017
Selon une étude publiée cette semaine par l'Association mondiale du nucléaire (WNA), la capacité de production de l'énergie nucléaire à l'échelle mondiale a continué de croître en 2016 passant de 382,2 GW à la fin de 2015 à 391,4 GW aujourd'hui.…
ven 25 Mar 2016
Depuis qu’EDF a accepté de reprendre Areva NP, la filière nucléaire française connait une nouvelle répartition des tâches. Lors de la convention annuelle de la Société française d'énergie nucléaire, on apprenait justement qu’une offre ferme sera prochainement formulée. (suite…)
mar 22 Nov 2016
Le gouvernement iranien qui construit actuellement en collaboration avec la Russie les 2e et 3e réacteurs de la centrale nucléaire de Bouchehr, a annoncé samedi avoir débloqué neuf milliards d’euros pour la réalisation des travaux. Ces deux nouveaux réacteurs d'une…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.