Focus sur l'hydroélectricité made in France - L'EnerGeek

Focus sur l’hydroélectricité made in France

LES AMENAGEMENTS HYDRAULIQUES SUR LE VERDON, PACADans un article publié le 1er avril dernier, la journaliste contributrice aux Echos Cécile Le Coz, rappelle que l’hydroélectricité est la première source d’énergie renouvelable dans le monde. L’occasion de découvrir quatre entreprises très engagées dans la transition énergétique mondiale : EDF, Engie, Voltalia et Velcan.

Avec 16 % de la production électrique mondiale, l’hydroélectricité est « une énergie renouvelable et abondante » explique la journaliste Cécile Le Coz. Dans son dossier, elle donne d’abord la parole à Gwenaëlle Huet, directrice générale pour les énergies renouvelables en France chez Engie, qui explique l’avantage de cette énergie renouvelable (EnR) : « on peut gérer les installations en temps réel, en fonction des aléas ».

Le directeur de la division hydraulique d’EDF – premier producteur de renouvelable d’Europe -, Yves Giraud, précise ensuite : « elle peut être utilisée en complément du solaire et de l’éolien », et permet ainsi de résoudre partiellement le problème de l’intégration des ENR dans le mix énergétique. En France, le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) indique que les capacités installées ont peu évolué depuis la fin des années 90 ; en revanche les opérateurs sont désormais très présents à l’international : EDF Engie, Voltalia et Velcan se retrouvent ainsi au Brésil, tandis que certains s’aventurent aussi en Inde et en Afrique.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
ven 17 Mai 2013
Jeudi 16 mai l’entreprise française, par le biais de sa filiale EDF Energies Nouvelles, a mis en service un parc éolien en Ecosse, d’une puissance de 144 mégawatts (MW). Situé dans la région des Scottish Borders, plus précisement sur les…
mar 1 Sep 2015
Le gouvernement britannique a décidé de réduire fortement les subventions accordées aux installateurs de petites exploitations solaires, éoliennes et hydrauliques. Ces aides pourraient même purement et simplement disparaître pour les nouveaux exploitants d'énergies renouvelables à partir de janvier 2016.  La…
lun 29 Mai 2017
Le groupe français Engie et son partenaire islandais Reykjavik Geothermal ont annoncé mardi 23 mai 2017, avoir obtenu de la part du ministère de l’Energie mexicain (SEMER), trois nouvelles licences d’exploration géothermique. Ces licences autorisent pour une période de trois…
jeu 21 Avr 2016
Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) participe au projet Power to Gaz Jupiter 1000. L’objectif de l’opération consiste à convertir et stocker des surplus d'électricité sous forme de gaz.   (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.