La création de la Plateforme France Nucléaire officialisée - L'EnerGeek

La création de la Plateforme France Nucléaire officialisée

nukeLe Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), Electricité de France (EDF) et Areva viennent de créer ensemble la Plateforme France Nucléaire (PFN), qui aura notamment vocation à élaborer des positions communes pour la filière en France et à l’international.

Dans un communiqué de presse publié par Areva le 31 mars 2016, les trois leaders du nucléaire tricolore ont officialisé la création de la Plateforme France Nucléaire. Cette structure qui rassemblera notamment l’Administrateur Général du CEA et les Présidents d’EDF et d’AREVA, doit accompagner « la préparation et la mise en œuvre des décisions prises par le Conseil de Politique Nucléaire autour du Président de la République ».

Un agenda de travail, allant jusqu’à fin 2016, a déjà été fixé. Il dégage 5 priorités :

1) Elaborer les perspectives du secteur nucléaire français en cohérence avec la mise en œuvre de la loi de Transition Énergétique.

2) Définir la stratégie internationale de la filière en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement international et les autres ministères concernés.

3) Dresser la revue des options technologiques du réacteur EPR NM.

4) Œuvrer pour le renforcement du lien avec les PME du secteur en lien avec les travaux du Comité Stratégique de Filière Nucléaire.

5) Améliorer la coordination des positions sur les évolutions réglementaires en particulier dans le domaine des objectifs et exigences de sûreté.

Le centre de stockage Cigeo, les opérations de démantèlement des anciens réacteurs, ainsi que le développement de la quatrième génération de réacteur, seront également des sujets traités par la PFN.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 28 Mai 2013
La Commission de sûreté et de sécurité nucléaire de Corée du Sud a décidé d’arrêter deux de ses réacteurs nucléaires suite à la révélation d’une affaire de corruption. Des fonctionnaires auraient permis l’achat de pièces non certifiées, en falsifiant des…
mar 22 Mar 2016
Après avoir révélé une perte de 7 milliards d’euros en 2015, l’énergéticien allemand E.ON redoute l’année 2016. Et pour cause, la situation de l’entreprise ne va guère s’améliorer au cours des douze prochains mois. (suite…)
jeu 10 Déc 2015
Immédiatement après la catastrophe de Fukushima, la chancelière allemande a décidé de sortir du nucléaire sans concertation avec ses partenaires. Aujourd’hui le président de la commission économie et énergie au Bundestag, Peter Ramsauer, regrette cette précipitation à l’origine, selon lui, des…
jeu 16 Jan 2014
Alors que certains pays ont revu à la baisse leurs projets d'énergie nucléaire à la suite de l'accident de Fukushima (voire ont décidé d'abandonner cette énergie comme l'Allemagne), la Russie est plus que jamais lancée dans le développement de l'énergie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.