Les îles Maldives s'équipent d'une nouvelle centrale hybride hors-réseau - L'EnerGeek

Les îles Maldives s’équipent d’une nouvelle centrale hybride hors-réseau

centrale_hybride_Maldives_photo_Shahee_IlyasParticulièrement adaptées aux conditions difficiles des milieux tropicaux, les centrales électriques hybrides s’imposent dans certains cas comme les seules alternatives possibles aux installations électriques 100 % thermique. C’est notamment le cas dans les îles Maldives qui devraient inaugurer prochainement la première centrale hybride de l’archipel.

Une solution énergétique adaptée aux territoires isolés

En raison de leur emplacement géographique, les îles Maldives font face à des défis importants en termes d’énergie et d’approvisionnement logistique. Situées à plus de 1.000 km du continent le plus proche, et sans accès au réseau électrique, près de la totalité de l’approvisionnement en électricité est réalisé par des groupes électrogènes.

Les projets hybrides proposent dans ce cadre une électrification optimale des sites isolés. Le principe est ici de combiner plusieurs énergies complémentaires, telles que le photovoltaïque associé à un groupe électrogène, le moyen le plus fréquemment utilisé. Le recours aux solutions “hybrides” permet ainsi d’optimiser le générateur solaire, et de garantir via la présence d’un groupe électrogène une fourniture de service et d’approvisionnement lors des périodes de faible ensoleillement ou de pics de consommation des usagers.

La centrale hybride hors-réseau installée par Electro Power Systems sur l’une des 1.390 îles de l’archipel, alimentera un complexe hôtelier de luxe dans l’océan Indien, et sera principalement composée de panneaux solaires, d’un système de stockage d’énergie et d’un système de contrôle avancé. Sa mise en service devrait avoir lieu fin juin 2016 et constituera pour le groupe une nouvelle étape dans sa stratégie de déploiement dans la région Asie-Pacifique.

Minimiser l’empreinte carbone et lutter contre le changement climatique

Mise au point par sa filiale Elvi Energy, cette centrale aura nécessité un investissement de 450.000 euros, et sera dotée d’une puissance de 2 MW. Elle permettra d’économiser 275.000 litres de diesel par an, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre d’environ 165 tonnes de CO2 par an.

Pour rappel, l’archipel, situé à faible altitude et composé de 1.190 îles, est l’un des pays les plus menacés par la montée des eaux provoquée par le réchauffement climatique. C’est également aux Maldives que la production d’électricité en Asie du Sud coûte le plus cher, allant jusqu’à 40 centimes de dollars par kWh. Le pays dépense près de 14 % de son PIB (plus que pour la santé et l’éducation réunies) pour l’importation de combustibles fossiles.

Comme l’explique Fabio Magnani, directeur des opérations du Groupe Electro Power Systems, “les investissements technologiques réalisés par le groupe en 2015 démontrent que les systèmes de stockage en énergie hybride et les centrales électriques hybrides ne sont pas seulement une option viable pour alimenter les zones hors-réseau, mais aussi une formidable opportunité de réduire à la fois les coûts d’électricité et les émissions de carbone”.

Crédits photo : Shahee Ilyas

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
lun 24 Juil 2017
Sources de désaccords entre Paris et la Commission européenne, qui exige plus de concurrence sur le marché de l’énergie français, la fin des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité et l’ouverture des concessions des barrages hydroélectriques devraient finalement s’appliquer…
mar 9 Mai 2017
C'est en 2011 que le Maroc a décidé de changer de stratégie énergétique. Avec l'adoption de sa nouvelle constitution dans laquelle, pour la première fois de son histoire, le royaume déclare un droit à un environnement sain, il devient évident…
ven 15 Mar 2019
L'ouverture à la concurrence du marché de l’énergie a aiguisé les appétits de certains groupes. Engie s’est finalement essayé au jeu, mais la justice vient une seconde fois de lui rappeler que des règles existent et doivent être respectées. En…
lun 20 Août 2018
Engagée sur la voie du développement énergétique durable, l’Ethiopie se penche désormais sur l’épineux problème de la gestion des déchets. Pressé d’agir face à la multiplication et à la dangerosité des décharges sauvages, le gouvernement veut faire d’une pierre deux…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.