Les ambitions nucléaires de la Russie en Algérie - L'EnerGeek

Les ambitions nucléaires de la Russie en Algérie

sergeilavrovAu cours d’un déplacement en Algérie, le ministre des Affaires étrangères russe, Sergeï Lavrov, est revenu sur la coopération industrielle et énergétique des deux pays. A cette occasion, il aurait même discuté de « la «possibilité de construction d’une centrale nucléaire de conception russe ».

Dans un entretien accordé au quotidien algérien L’Expression, le responsable de la politique extérieure de Moscou a rappelé le « demi-siècle de coopération fructueuse » avec Alger. Il a évoqué par exemple le développement du secteur de l’énergie dans le but de préparer la «période post-pétrolière», et notamment l’industrie nucléaire civile.

Depuis septembre 2014 et l’Accord intergouvernemental bilatéral sur la coopération dans le domaine de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, les deux pays coopèrent activement. D’ailleurs, Sergeï Lavrov relaye à ce sujet les travaux du comité bilatéral, qui est organisé du 1er au 3 mars, pour la coordination dans le domaine de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 18 Sep 2013
Le 12 septembre l’ASN a demandé à EDF d’appliquer une surveillance renforcée des eaux souterraines de la centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, où l’électricien à détecté en juin "une présence anormale" de tritium dans les eaux souterraines situées…
jeu 16 Juin 2016
Six anciens réacteurs nucléaires, construits dans les années 1960 et mis à l'arrêt depuis au profit d'une technologie plus performante, sont en cours de démantèlement par le groupe EDF en France. Dans une note parue le 2 juin, l'Autorité de…
mar 30 Juil 2013
L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) vient d’autoriser l’exploitation du réacteur 4 de la centrale nucléaire du Bugey pour 10 années supplémentaires, suite à la visite décennale menée en 2011. Fin 2012, le réacteur numéro 2 de l’installation située dans le…
mar 15 Oct 2013
Grâce à un accord datant de 1993 portant sur le désarmement de l'arsenal militaire de l'ex-URSS, les États-Unis génèrent 50% de leur électricité d'origine nucléaire à partir de l'uranium issu des anciennes têtes nucléaires russes. Jugeant que le prix de…

COMMENTAIRES

  • Ouillouillouille …. Des fois, les “missiles de Cuba ” ( qui n’ont jamais existé ! ) ne vont-ils pas se faire remplacer par “les réacteurs nuke d’Alger” ?… Voilà qui serait une “bonne” piste d’ évacuation pour notre gouvernement néo-colonialiste actuel , emberlificoté dans ses opérations de police françafricaines en Libye, puis au Mali ( et bientôt dans tout le continent : quand on a mis le feu à l’Afrique, l’arrivée de la Russie ( atomique ! ) serait un excellent bouc émissaire pour se défiler dès que possible !…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.