La Commission européenne veut endiguer la baisse du nucléaire - L'EnerGeek

La Commission européenne veut endiguer la baisse du nucléaire

nucleaireUe2014

Dans son « Programme indicatif du nucléaire », la Commission européenne donne son avis sur les moyens à employer afin « d’endiguer la baisse de la part du nucléaire ». Selon elle, afin de conserver un mix énergétique largement décarboné, d’importants investissements devront être réalisés dans les prochaines années.

Actuellement, « 131 réacteurs nucléaires d’une capacité de 121 GW produisent de l’électricité dans 14 États de l’Union européenne. La part du nucléaire dans le mix électrique européen s’élève aujourd’hui à 27 % », nous précise le site Contexte. Pour entretenir et préserver cet outil de production énergétique, stratégique dans la lutte contre le réchauffement climatique, l’Union européenne plaide pour des investissements conséquents.

D’après les projections réalisées par l’institution bruxelloise, « les capacités nucléaires installées pourraient se situer entre 96 et 105 gigawatts (GW) à l’horizon 2050, comptant pour 17-21 % de la production d’électricité ». Une part du mix électrique importante bien qu’inférieure aux « 121 GW comptabilisés en 2015, qui représentaient 28 % de la production de courant ». Afin de maintenir l’énergie atomique à ce niveau, il faudrait investir 500 milliards d’euros dans de nouvelles capacités.

Par ailleurs, le document précise également que « le démantèlement de centrales nucléaires deviendra une activité de plus en plus importante pour l’industrie nucléaire européenne ». En effet, tandis que 147  réacteurs étaient fermés de manière permanente en octobre 2015 à travers le monde, « seuls 16 ont été complètement démantelés, 3 en Allemagne et 13 aux Etats-Unis ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
ven 12 Avr 2024
Le gouvernement vient de prendre une décision qui ne manque pas de faire couler beaucoup d’encre. Le mix énergétique du pays ne sera finalement pas débattu au Parlement. Finalement, seul un décret viendra annoncer la programmation de la France pour…
Le dernier rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), publié le 24 janvier 2024, projette un record de production mondiale pour l'électricité nucléaire d'ici à 2025. Même tendance pour la production des énergies renouvelables, qui est en passe de dépasser…
mer 8 Nov 2023
À l'approche de l'hiver, la question de la sécurité énergétique en France prend une tournure rassurante. Les dernières analyses de RTE (Réseau de Transport d'Électricité) prévoient un hiver 2023-2024 sous de meilleurs auspices que le précédent, avec un risque de…
lun 16 Oct 2023
Le Conseil européen ne prévoit pas de réguler les prix de l'électricité Les délibérations sur la réforme en cours du marché européen de l'électricité sont en cours de négociations intenses entre les pays de l'UE. Les 27 ministres de l'Énergie…

COMMENTAIRES

  • Quand on parle de capacités nucléaires, on peut parler de puissance installée, mais parler immédiatement après de % de production d’électricité, on doit craindre que l’on pense puissance alors qu’il s’agit d’énergie; c’est une erreur courante, et il vaut mieux la chiffrer en kWh (ou GWh ouTWh).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.