La Commission européenne veut endiguer la baisse du nucléaire - L'EnerGeek

La Commission européenne veut endiguer la baisse du nucléaire

nucleaireUe2014

Dans son « Programme indicatif du nucléaire », la Commission européenne donne son avis sur les moyens à employer afin « d’endiguer la baisse de la part du nucléaire ». Selon elle, afin de conserver un mix énergétique largement décarboné, d’importants investissements devront être réalisés dans les prochaines années.

Actuellement, « 131 réacteurs nucléaires d’une capacité de 121 GW produisent de l’électricité dans 14 États de l’Union européenne. La part du nucléaire dans le mix électrique européen s’élève aujourd’hui à 27 % », nous précise le site Contexte. Pour entretenir et préserver cet outil de production énergétique, stratégique dans la lutte contre le réchauffement climatique, l’Union européenne plaide pour des investissements conséquents.

D’après les projections réalisées par l’institution bruxelloise, « les capacités nucléaires installées pourraient se situer entre 96 et 105 gigawatts (GW) à l’horizon 2050, comptant pour 17-21 % de la production d’électricité ». Une part du mix électrique importante bien qu’inférieure aux « 121 GW comptabilisés en 2015, qui représentaient 28 % de la production de courant ». Afin de maintenir l’énergie atomique à ce niveau, il faudrait investir 500 milliards d’euros dans de nouvelles capacités.

Par ailleurs, le document précise également que « le démantèlement de centrales nucléaires deviendra une activité de plus en plus importante pour l’industrie nucléaire européenne ». En effet, tandis que 147  réacteurs étaient fermés de manière permanente en octobre 2015 à travers le monde, « seuls 16 ont été complètement démantelés, 3 en Allemagne et 13 aux Etats-Unis ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
ven 6 Déc 2013
Selon le directeur de la centrale nucléaire de Brennilis (Finistère) , le chantier de démantèlement de la centrale pourrait être complètement achevé d’ici à 2025. « On est complètement dans les temps et sur des chantiers qui se passent bien et…
jeu 22 Fév 2018
Le marché de l’assainissement nucléaire est décidément favorable au groupe EDF. Après avoir été choisi début février (via sa filiale Cyclife) par la société publique italienne Sogin pour le traitement de 1800 tonnes de déchets métalliques issus de trois centrales…
jeu 1 Août 2013
A l’occasion de la présentation des résultats financiers d’EDF, Henri Proglio a démenti la rumeur véhiculée par le Nouvel Observateur selon laquelle le coût des grands travaux du parc nucléaire français se chiffrerait à 70 milliards d’euros. Selon le PDG…
jeu 12 Fév 2015
Les nouvelles exigences de l'ASN (l'Autorité de sûreté nucléaire) en matière de sûreté des installations nucléaires sont entrées en vigueur en début d'année et imposent désormais aux fabricants de produire plus de justifications et de démonstrations quant à la conformité des équipements…

COMMENTAIRES

  • Quand on parle de capacités nucléaires, on peut parler de puissance installée, mais parler immédiatement après de % de production d’électricité, on doit craindre que l’on pense puissance alors qu’il s’agit d’énergie; c’est une erreur courante, et il vaut mieux la chiffrer en kWh (ou GWh ouTWh).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.