La filière nucléaire en ordre de marche - L'EnerGeek

La filière nucléaire en ordre de marche

T111I_centrales2906chapA l’issue de son conseil d’administration du 27 janvier dernier, EDF a confirmé son offre de 2,5 milliards d’euros pour reprendre l’activité réacteurs d’Areva. L’électricien français se prépare ainsi à écrire une nouvelle page de l’histoire atomique française.

Selon le conseil national de l’industrie, la filière nucléaire représente en France 220 000 emplois et génère un chiffre d’affaires annuel de 46 milliards d’euros. Avec la prise de contrôle de l’activité réacteurs d’Areva et ses 19 centrales en métropole, EDF en devient naturellement le chef de file. Pour Ludovic Dupin, spécialiste de l’énergie à l’Usine Nouvelle, cette nouvelle organisation annonce « la troisième naissance du nucléaire français ».

D’ici 2025, EDF aura d’ailleurs équipé l’Angleterre de deux nouveaux EPR, qui fourniront 7% des besoins en électricité du pays. Tandis que ces installations nucléaires seront les premières à être construites en Grande-Bretagne depuis 20 ans, un porte-parole du département de l’Énergie et du Changement climatique s’est récemment félicité de pouvoir compter sur cette source d’énergie « propre, abordable et sûre ».

La technologie française continue ainsi de séduire à l’étranger : un protocole d’accord a été signé au cours de la visite de François Hollande en Inde. Ce dernier porte sur la construction de 6 nouveaux réacteurs sur le site de Jaitapur. En attendant la finalisation du contrat, l’électricien français devra cependant attendre la certification du réacteur EPR par l’autorité de sûreté indienne.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 11 Jan 2017
L’Institut Italien de Technologie de Milan a récemment fait part de ses avancées en matière de revêtement pour les matériaux de l’industrie nucléaire. Si cette percée se concrétise, elle pourrait représenter une réelle opportunité pour la construction des centrales nucléaires de…
mer 11 Fév 2015
L'électricien français EDF a procédé, samedi 24 janvier, à l'arrêt du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Chooz, dans les Ardennes. Cette opération, baptisée "visite partielle", n'a rien d'exceptionnel puisqu'elle était prévue de longue date. Elle intervient en effet tous…
mer 12 Juil 2017
Lundi 10 juillet, Nicolas Hulot a fait sensation en intervenant sur l’antenne de RTL. Pour la première fois, un ministre de l’énergie en exercice propose de fermer « jusqu’à 17 réacteurs » nucléaires. Toutefois, le responsable de la transition écologique et solidaire…
lun 2 Mar 2015
La centrale de Fessenheim ne produit plus d’électricité depuis samedi soir. Alors que son unité 2 fait l’objet depuis vendredi d’un arrêt programmé pour maintenance et rechargement de combustible, un imprévu a contraint EDF à arrêter également le réacteur 1…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.