L'aéroport Paris-Le Bourget se lance dans la géothermie - L'EnerGeek

L’aéroport Paris-Le Bourget se lance dans la géothermie

photo_aéroport_paris_le_bourgetPremier aéroport d’affaires en Europe, Paris-Le Bourget entame sa transition énergétique et mise sur la géothermie de faible profondeur avec pour objectif d’éviter l’émission d’environ 120 tonnes de CO2 par an. Le groupe a mis en service fin 2015 une nouvelle installation géothermique lui permettant de répondre à plus de 70% de ses besoins internes en chauffage.

Exploiter l’inertie thermique des sous-sols à faible profondeur

Depuis plusieurs années, Aéroports de Paris (ADP) travaille à la mise en œuvre de nouveaux moyens de production d’énergie renouvelable sur l’aéroport Paris-Le Bourget. Une étude et des sondages-tests ont mis en évidence le potentiel du sous-sol de l’aéroport, et l’ont conduit à opter pour une installation de géothermie assortie d’une ombrière solaire, toutes deux opérationnelles depuis la fin de l’année 2015.

Cette technologie consiste à exploiter l’inertie thermique du sous-sol à 100 m de profondeur, pour en extraire les calories à l’aide d’une pompe à chaleur électrique. En parallèle, une ombrière solaire offrant 600 m² de toiture photovoltaïque a été mise en place devant les anciens locaux d’Air France Industries, pour compenser la consommation électrique de la pompe à chaleur et alimenter sept bornes de recharge pour véhicules électriques.

Les calories du sol sont ensuite prélevées à l’aide de 40 sondes géothermiques verticales implantées sur 2500 m² permettant d’alimenter en chaud un bâtiment de bureaux et d’entrepôt de près de 13 000 m2.

Le système produit également du froid qui alimente le réseau de froid du site. Le rendement est donc amélioré par la possibilité de production simultanée de froid et de chaud.

Diminuer son empreinte environnementale

Partie intégrante de la stratégie de développement durable du groupe, cette nouvelle installation permettra à l’aéroport de mieux maîtriser l’impact de ses activités sur l’environnement. Produisant 650 MW/h de chaleur et 400 MW/h de froid, elle évite dès aujourd’hui l’émission d’environ 120 tonnes de gaz à effet de serre par an, et fournit une énergie renouvelable suffisante pour chauffer 93 logements.

Paris-Le Bourget entend à terme réduire de 50 % les émissions de CO2 par passager sur ses infrastructures aéroportuaires au cours de la période 2009- 2020, tout en établissant sa part d’énergies renouvelables dans sa consommation finale à 15 % en 2020.

“La mise en place de centrales géothermiques en 2011 à Paris-Orly, à biomasse en 2012 et photovoltaïques en 2013 à Paris-Charles de Gaulle nous a permis de diminuer d’environ 27 000 tonnes par an nos rejets carbonés”, précise Didier Hamon, secrétaire général d’ADP en charge de l’environnement.

Crédits photo : Aéroport Paris-Le Bourget

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
mar 20 Juin 2017
Si l’isolement des îles du Ponant dans le Finistère explique la complexité de l’approvisionnement énergétique de ces territoires insulaires, il justifie du même coup la nécessité de mieux gérer et maîtriser la consommation d’électricité pour les populations en place. Classées…
jeu 19 Sep 2019
L’observatoire climat-énergie des ONG a publié ce mercredi 18 septembre 2010 son second bilan de la trajectoire suivie par la France. Si les émissions de gaz à effet de serre ont bien baissé entre 2017 et 2018, de nombreux indicateurs…
jeu 25 Juil 2019
Ce mercredi 24 juillet 2019, le Conseil d'Etat a validé le projet de parc éolien au large de Saint-Brieuc, confié à Ailes Marines. La plus haute autorité administrative française a confirmé le projet lancé en 2012 par le gouvernement, mais…
mer 12 Juil 2017
L'initiative RE100 de l'ONG Climate Group, qui réunit de grandes entreprises ayant promis d'utiliser 100% d'énergies renouvelables à long terme, a franchi mardi 11 juillet 2017 la barre symbolique des 100 membres en étant rejointe par quatre grands groupes, dont…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.