Des panneaux solaires à la fois murs acoustiques et objets décoratifs - L'EnerGeek

Des panneaux solaires à la fois murs acoustiques et objets décoratifs

Une future barrière antibruit solaire _ photo Technische Universiteit EindhovenSur une autoroute près de Bois-le-Duc, aux Pays-Bas, les automobilistes peuvent depuis peu observer un mur bariolé le long des voies. On se dit qu’il s’agit sans doute d’une barrière antibruit, celle-ci étant tout simplement particulièrement décorative. Ce qu’il est moins évident de percevoir au premier regard, c’est que ce sont des panneaux solaires. Des chercheurs de l’université de technologie d’Eindhoven ont imaginé cette nouvelle façon de produire de l’électricité dans l’espace public, et vont tester ces panneaux d’une nouvelle génération pendant un an sur l’autoroute A2.

Des panneaux solaires plus esthétiques à intégrer dans les espaces publics

Le 18 juin dernier, deux sections de panneaux solaires LSC (« Luminescent Solar Concentrators ») sont entrées en phase de test sur l’autoroute A2 près de la ville de Bois-le-Duc. Ces panneaux de 5m de large et de 4,5m de haut sont également des murs antibruit, qui permettent de réduire les nuisances sonores liées au trafic.

Des ingénieurs chercheurs de l’université de technologie Eindhoven sont à l’origine de ces panneaux solaires qui se fondent dans l’environnement urbain.  De couleurs vives, translucides, ils sont bien différents des panneaux solaires auxquels on est habitués, bleus, opaques, et finalement assez peu esthétiques. Ces derniers représentent souvent un vrai casse-tête pour les aménageurs urbains qui souhaitent les intégrer dans notre quotidien sans susciter une levée de boucliers, selon Michael Debije, le professeur responsable du projet : « les gens ne les trouvent pas attractifs, c’est difficile pour les concepteurs de bâtiments de les intégrer de façon à ce que les gens les acceptent. »2015-08-06T171540Z_1_LOP000H7QDISA_RTRMADP_BASEIMAGE-960X540_THENETHERLANDS-ENERGY-825x463

Les panneaux LSC sont quant à eux composés de feuilles de plastiques, qui, selon leur teinte, capturent certains rayons lumineux. Ils sont ensuite transmis, en rebondissant le long des parois de la planche de plastique (voir photo), jusqu’aux cellules photovoltaïques classiques situées le long des panneaux, pour être valorisés en électricité.

Une efficacité diminuée, mais de multiples autres avantages

Si ces panneaux solaires sont plus agréables à l’œil, ils sont cependant moins efficaces que des panneaux classiques. Le taux d’efficacité de ce système est moins important, de 4 à 8% contre 13 à 15%. L’avantage esthétique est cependant non négligeable, et selon l’équipe qui a élaboré ce projet, donne l’avantage de pouvoir utiliser ces panneaux de multiples façons. Confectionner des arrêts de bus capable de stocker de l’énergie, des bancs publics qui rechargent les téléphones portables, des scènes de concert en plein air, autant d’usages qui pourraient alimenter l’espace public en énergie.

De plus, ces panneaux solaires occupent l’espace, et fonctionnent avec n’importe quelle orientation par rapport au soleil. Micheal Debije ne cache pas son enthousiasme : «  Les autres avantages sont leur coût, le fait qu’ils peuvent être produits en n’importe quel coloris, et qu’ils peuvent fonctionner lorsque le ciel est nuageux. Cela signifie qu’ils ont un potentiel formidable. »

Pour le moment, les panneaux LSC sont encore en phase de test. Pour les voir se propager dans notre espace urbain, il faudra que leurs résultats soient concluants, afin de séduire quelque investisseur. En particulier, les chercheurs veulent s’assurer de leur capacité à produire de l’électricité en toutes conditions climatiques, évaluer leurs besoins en maintenance et leur résistance à d’éventuels actes de vandalisme.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 20 Déc 2013
Les parcs éoliens implantés en Bretagne par EDF bénéficient désormais d'un suivi à distance, opéré par les agents du centre de maintenance de Saint-Gilles. 15ème établissement régional à entrer en service, cette antenne bretonne permet d'ores et déjà de chapeauter…
jeu 14 Nov 2013
Les représentants gouvernementaux concernés par le bassin du Rhin ont approuvé, lundi 28 octobre à l'occasion de la conférence ministérielle organisée par la Commission Internationale pour la Protection du Rhin (CIPR), la solution technique conçue par EDF en faveur de…
A l'occasion de la publication de son livre Mon journal du monde, le professeur à l'Université Paris Dauphine, Philippe Chalmin, spécialiste des matières premières, analyse le secteur de l'énergie pour le journal La Dépêche. Selon lui, alors que les énergies renouvelables ne…
jeu 18 Juin 2015
Les États-Unis sont-ils sur le point de vivre une révolution de l'énergie éolienne? C'est une des pistes de réflexion évoquées par le Département américain de l’Énergie (DOE) dans un rapport publié au début du mois de juin. De toutes les…

COMMENTAIRES

  • Bonjour,
    C’est un produit très efficace et recommandé pour les projets futur
    Merci de m’envoyer le maximum de détails. Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.