Les Etats-Unis investissent dans la recherche nucléaire - L'EnerGeek

Les Etats-Unis investissent dans la recherche nucléaire

ernest_Moniz_DOE_photo_Energy_govLe Département de l’Energie américain a annoncé le vendredi 5 juin dernier l’investissement de plus de 60 millions de dollars via des bourses de financement dans des programmes de recherche et d’amélioration des infrastructures de la filière nucléaire. Une initiative qui dénote d’une réelle volonté de renforcer le rôle de l’énergie nucléaire dans les efforts consentis pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

68 projets ont été sélectionnés par le DOE (Department of Energy) américain pour se partager plus de 60 millions de dollars de bourses de R&D dédiées à l’énergie nucléaire et à l’optimisation des infrastructures existantes.

Comme l’a expliqué Ernest Moniz, secrétaire à l’Energie des Etats-Unis, “l’énergie nucléaire est à l’origine aujourd’hui de plus de 60% de la production d’électricité décarbonée aux Etats-Unis et je reste convaincu qu’elle représentera toujours dans l’avenir une part importante de notre mix énergétique national. Ces bourses offrent un financement essentiel à la fois pour faire avancer la recherche liée à l’énergie nucléaire et pour soutenir la croissance à long terme de notre industrie nucléaire nationale“.

Dans le détail, plus de 31 millions de dollars seront attribués à 43 projets de R&D dirigés par les universités américaines à travers les programmes de l’université de l’énergie nucléaire (NEUP), dont 4 seront réalisés en partenariat avec des chercheurs du Royaume-Uni. Environ 3,5 millions de dollars serviront à financer des améliorations sur les réacteurs, démonstrateurs et autres infrastructures déployées dans les universités du Kansas, de Floride, du Missouri, de Columbia, du Wisconsin ou de Madison.

Les domaines de recherche privilégiés comprendront aussi bien le cycle du combustible et son développement que les programmes de modélisation, de simulation et de démonstration des réacteurs.

Le reste des fonds seront attribués à des programmes de recherche plus spécifiques liés aux technologies de facilitation de l’énergie nucléaire (combustible, fabrication, matériaux réacteur, cyber-sécurité, technique de test, etc.) et menés par des laboratoires et des entreprises dans le cadre du programme de recherche nucléaire “Technologies Recherche & Développement habilitation” (NEET).

Crédits photo : Energy.gov

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
La date butoir du 31 décembre 2022 n’est plus. Edictée dans la loi, outre-Rhin, elle fixait le seuil à partir duquel les centrales nucléaires devaient cesser de fonctionner en Allemagne. Le chancelier Olaf Scholz vient de confirmer que cet obstacle…
jeu 29 Sep 2022
Voilà certainement une polémique dont EDF n’avait certainement pas besoin. L’association de consommateurs CLCV vient d’interpeller la Commission de Régulation de l’Energie. Affirmant qu’elle devait revoir le calcul du Tarif Réglementé de Vente pour l’année 2022. Au coeur de la…
Le gouvernement peine à donner une direction à la stratégie énergétique et climatique de la France. L'avis des Français sera une nouvelle fois demandé sur ces sujets. Gabriel Attal a annoncé une prochaine grande consultation suite à une réunion qui…
mer 14 Déc 2022
Des dizaines d’articles sont parus dans la presse mi-décembre pour annoncer une avancée majeure en terme de fusion nucléaire. Une équipe de chercheurs californiens serait enfin parvenue à produire plus d’énergie que dépensée, pour atteindre la fusion. La réalité est…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.