Un parc solaire en projet sur un terril en Lorraine - L'EnerGeek

Un parc solaire en projet sur un terril en Lorraine

Terril_Wendel_Petite_Rosselle_photo_Alain_MeierLa commune de Petite-Rosselle située dans l’agglomération de Forbach en Moselle pourrait accueillir dès 2016 un nouveau parc solaire de plus de 44.000 modules photovoltaïques. C’est du moins la volonté du groupe allemand MontanSolar, spécialisé dans l’exploitation énergétique des anciens bassins houillers, et qui souhaiterait investir plus de 14 millions d’euros en région Lorraine.

Le terril Wendel, friche minière laissée à l’abandon entre Forbach et Petite-Rosselle pourrait donc prochainement retrouver une seconde jeunesse. Le groupe allemand, qui a déjà réalisé plusieurs parcs photovoltaïques sur d’anciennes friches des houillères de Sarre, envisage un projet similaire de l’autre côté de la frontière.

Une société créée dans le cadre de ce projet et baptisée Parc Solaire Terril Wendel SAS déposera pour cela le 1er juin prochain une demande officielle auprès de la CRE (Commission de régulation de l’énergie) afin d’obtenir toutes les autorisations nécessaires à la conduite du projet. Selon les premières informations dévoilées, MontanSolar prévoit la réalisation d’un parc photovoltaïque d’une capacité de 12 mégawatts-crête sur une superficie de 24 hectares recouvrant l’ensemble de cette colline artificielle. Le tout pour un investissement de plus de 14 millions d’euros.

Notre projet sur le terril comprend l’installation de 44.000 modules photovoltaïques dont la capacité correspondra à l’alimentation en courant solaire de 3.600 ménages“, précise au Républicain Lorrain Rudolf Krumm, gérant de MontanSolar. En cas d’accord de la CRE, “le chantier de réalisation du parc solaire pourrait démarrer au printemps 2016 et produire de l’électricité à partir de l’été 2016“, ajoute-t-il.

Un projet prometteur donc, déjà validé par l’EPFL (Etablissement public foncier de Lorraine), qui gère l’emprise du terril Wendel, et accueilli à bras ouvert par les élus locaux qui y voit ici une nouvelle source de revenus potentiels non négligeable. La Ville de Forbach a estimé par exemple que la mise à disposition des terrains pourrait donner lieu à un versement annuel de 1.000 euros par hectare au profit des communes, auquel s’ajoutera les recettes fiscales.

Crédits photo : Alain Meier

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
mar 22 Oct 2013
La communauté urbaine de Nantes a inauguré, samedi 12 octobre, le stade couvert d’athlétisme Pierre Quinon. Cette nouvelle enceinte sportive présente la particularité d'être à énergie positive grâce, notamment, à la centrale photovoltaïque de 556 kWc installée sur son toit.…
lun 29 Fév 2016
En entamant le démantèlement de l’ancienne centrale thermique à Bellefontaine, l’île de la Martinique souhaite accélérer sa transition énergétique. En octobre 2014, le conseil régional et EDF Martinique avaient notamment signé une convention prévoyant « la création d'un pôle de transition énergétique…
ven 19 Déc 2014
Voilà plus de deux ans maintenant que la start-up française Exod planche sur Helios, un casque audio qui allie technologie et environnement. La particularité de cet objet pour audiophiles impliqués dans les enjeux environnementaux actuels est qu'il est rechargeable à…
D’après le rapport annuel de l'Agence des participations de l’État, publié jeudi 27 octobre, les entreprises dont l’État est actionnaire ont rapporté 3,9 milliards d’euros de dividendes en 2015, deux énergéticiens se classant parmi les 5 premiers contributeurs. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.