Nouveau record de production pour le photovoltaïque en France - L'EnerGeek

Nouveau record de production pour le photovoltaïque en France

cellule_photovoltaique_photo_mrjorgenL’énergie photovoltaïque a connu, au cours du mois d’avril, un niveau de production mensuel jamais atteint auparavant. Pas moins de 812 gigawattheures ont été produits selon le gestionnaire du réseau haute tension RTE.

C’est un nouveau record dans le secteur des énergies dites écologiques. Alors que la consommation globale d’électricité est restée stable par rapport à l’année dernière, l’énergie solaire gagne du terrain dans le mix de production d’électricité. En effet 812 gigawattheures provenant de panneaux solaires ont été injectés sur le réseau  le mois dernier.  C’est notamment “grâce à des conditions météorologiques favorables ainsi qu’à l’augmentation de près de 15% du parc installé en un an” que cette hausse a pu se produire, explique la filiale d’EDF.

L’Aquitaine accueille le parc solaire le plus important de France avec une puissance installée de 770MW. La région souhaite continuer sur sa lancée et verra même plus grand en finalisant, à l’automne prochain, le chantier de raccordement électrique de Cestas (33), qui sera le plus important parc photovoltaïque d’Europe. Le projet est d’ampleur : 25 centrales, d’une puissance cumulée de 300 mégawatts, qui vont produire l’équivalent de la consommation électrique des habitants d’une ville comme Bordeaux.

Le photovoltaïque grappille un peu son retard sur les autres sources d’approvisionnement, mais il ne représente que 2 % du mix électrique français, contre plus de 75% pour le nucléaire qui avec 31 187 GWh produits au cours de ce même mois reste évidemment de loin le premier mode de production d’électricité en France. En deuxième position, l”énergie hydraulique avec 13,8% de la production, mais sa production est légèrement inférieure à celle d’avril 2014.

Cette légère baisse a été en partie comblée par la hausse des autres énergies renouvelables tels que l’éolien et le photovoltaïque. La part du thermique à combustibles fossiles regroupant les centrales au gaz et au charbon stagne par rapport à l’année dernière, avec 4,3% du total. En raison d’un hiver rigoureux, les centrales thermiques ont en revanche été fortement sollicitées durant les trois premiers mois de 2015, “trois mois consécutifs de production très supérieure aux valeurs de 2014”, a souligné le gestionnaire de réseau.

La consommation énergétique française confirme elle sa tendance à la baisse. Malgré un regain de 0,5% de la consommation des grandes entreprises la consommation des particuliers et des petites et moyennes entreprises décroît de 0,6%.

Crédits photo : mrjorgen

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 24 Août 2015
L’agence Internationale de l’Energie (AIE) a publié ce mois-ci deux rapports prévisionnels sur l’électricité et le renouvelable. Ils dévoilent les chiffres de 2013 mais aussi les tendances globales de l’année 2014 concernant la consommation et la production d’électricité. Fait notable,…
ven 13 Jan 2017
EDF Energies Nouvelles a annoncé le 11 janvier dernier, via sa filiale nord-américaine EDF Renewable Energy, les mises en service de quatre parcs éoliens aux Etats-Unis entre les mois de décembre 2016 et janvier 2017. D'une capacité installée cumulée de plus…
jeu 26 Jan 2017
En tant que banque de l’UE, la Banque européenne d’investissement (BEI) s'engage depuis plusieurs années en faveur d'une transition vers une économie sobre en carbone, respectueuse de l’environnement et capable de résister aux changements climatiques. Un combat qu'elle continuera de…
jeu 27 Mar 2014
Le chantier de la future usine de méthanisation Méthalandes a débuté récemment dans la commune d’Hagetmau dans les Landes. Conçue pour être la plus grande unité de méthanisation du territoire français, cette installation aura pour mission de produire de l’énergie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.