En mars 2015, la consommation d'électricité française repart à la hausse - L'EnerGeek

En mars 2015, la consommation d’électricité française repart à la hausse

illustration_nucleaire_photo_B@rberousseSelon les informations publiées jeudi 16 avril par RTE, la filiale d’EDF en charge de la gestion du réseau haute tension, une météo plus fraiche que l’année précédente a poussé vers le haut la consommation d’électricité au cours du mois de mars.

“Les températures du mois de mars 2015 sont proches des températures de référence (-0,3°C), mais inférieures de plus de 1°C par rapport à celles de mars 2014. Par conséquent, la consommation mensuelle a progressé de 5%”, explique RTE dans son aperçu mensuel sur l’énergie électrique.

RTE souligne toutefois que la consommation totale d’électricité recule de 0,5% une fois corrigée de l’impact des aléas climatiques, et ce en raison de la baisse des besoins électriques des professionnels, des particuliers ainsi que des PMI/PME malgré une “bonne reprise du secteur de la grande industrie”.

Si l’on se penche sur le mix électrique tricolore, rien d’inhabituel : l’énergie nucléaire et l’hydroélectrique ont permis de répondre respectivement à 75% (36.919 GWh) et 12,7% (6.355 GWh) des besoins de la France grâce à une électricité décarbonée.

Une production sans émission de gaz à effet de serre à laquelle il faut ajouter celles des énergies nouvelles : on notera que les turbines éoliennes ont répondu à 3,6% des besoins électriques grâce à 1.800 GWh d’électricité produits (une production en recul par rapport aux trois mois précédents). L’énergie solaire affiche un niveau légèrement supérieur à celui de mars 2014, avec 544 GWh d’électricité injectés sur le réseau électrique français.

Enfin, en raison du rafraîchissement, la production thermique d’origine fossile (charbon, fioul et gaz) est repartie à la hausse avec 4.039 GWh d’électricité contre 3.000 environ en mars 2014. RTE précise toutefois que ce niveau de production reste inférieur au niveau observé sur cette même période lors des années précédant 2014. “De 2009 à 2013, la production moyenne de cette filière en mars était supérieure à 6.000 GWh”.

 

Crédit photo : B@rberousse

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
Le rapport du 9 avril 2024 de l’Académie des sciences s'apparente à une véritable douche froide pour les ambitions du gouvernement pour l'hydrogène vert.   Des ambitions démesurées pour l'hydrogène vert Le gouvernement français avait un plan bien ambitieux pour…
L'augmentation des prix de l'électricité en février 2024 a secoué les budgets de nombreux Français. Selon une enquête de Rothelec, plus de la moitié des ménages prévoient de réduire encore davantage leur consommation et se tournent de plus en plus…
jeu 9 Nov 2023
Le gaz naturel est central dans la consommation énergétique de la France. Mais la demande pour cette énergie fossile connaît aujourd'hui une transformation profonde. Les dernières données de GRTgaz, le gestionnaire du réseau de transport de gaz en France, mettent…
HysetCo, la start-up française spécialisée dans les transports urbains à hydrogène, vient de franchir une étape décisive pour le développement de ses activités grâce à une levée de fonds de 200 millions d’euros, menée par Hy24, son principal actionnaire. Hy24…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.