Moscou annonce une coopération nucléaire avec le Myanmar - L'EnerGeek

Moscou annonce une coopération nucléaire avec le Myanmar

rangoon_photo_ Martha de Jong-LantinkLe Directeur Général Adjoint de Rosatom, Nikolaï Spassky, s’est rendu au Myanmar (anciennement Birmanie) à la fin du mois de mars pour rencontrer Nyan Tun, le vice-président de ce pays d’Asie du Sud-Est continentale. Une rencontre où la coopération énergétique entre les deux pays a été évoquée. Quelques semaines après cette visite, Moscou a confirmé son intention d’aider Rangoon à développer son programme nucléaire par le biais de son agence atomique.

“La discussion a porté sur la façon d’établir une coopération mutuellement avantageuse dans l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. Les deux parties ont convenu de mesures concrètes qui visent à créer des conditions favorables à l’utilisation de la technologie nucléaire ainsi qu’à renforcer le cadre juridique de cette coopération”, a précisé Rosatom.

Désireux d’accroître ses capacités de production d’électricité pour répondre à la demande croissante de ses citoyens et de ses entreprises, le Myanmar envisage donc de développer sa filière nucléaire civile avec l’aide de la Russie. La construction d’une centrale nucléaire est d’ores et déjà envisagée.

Le rapprochement entre les deux pays au sujet de l’atome date de mai 2007, moment où ils ont signé un accord portant sur la construction d’un centre de recherche nucléaire équipé d’un réacteur expérimental à eau légère de 10 MW fonctionnant à l’uranium 235, d’un laboratoire de production d’isotopes ainsi que d’un centre de traitement des déchets nucléaires.

Crédit photo : Martha de Jong-Lantink

Rédigé par : arthur-leroy

mer 7 Oct 2015
Afin de renouveler un parc nucléaire en fin de cycle, le gouvernement de David Cameron fait confiance à la technologie française. En effet, deux nouveaux EPR vont prochainement fournir de l’électricité sur le réseau d'outre-manche ; un projet estimé à 16 milliards…
mar 30 Juil 2013
Selon la politique de gestion nationale des déchets radioactifs définie par le Parlement,  les déchets à vie longue seront stockés dans des galeries souterraines d’ici 2035. En attendant la mise en œuvre de cette solution, ces déchets sont conditionnés grâce…
lun 15 Avr 2013
La nouvelle instance nucléaire japonaise a proposé un ensemble de nouvelles règles destinées à renforcer la sûreté nucléaire. Pendant 30 jours, ces nouvelles normes seront soumises à l’appréciation du public. Une fois les commentaires laissés par le public japonais analysés,…
lun 16 Déc 2013
A la suite de sa rencontre avec la présidente brésilienne lors de son récent déplacement en Amérique du Sud, François Hollande a assuré que « Dilma Roussef est déterminée à ce que le nucléaire prenne une part plus importante de production…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.