Belgique : deux réacteurs GDF Suez pourraient redémarrer le 1er avril - L'EnerGeek

Belgique : deux réacteurs GDF Suez pourraient redémarrer le 1er avril

640px-Huy,_koeltorens_2007-05-01_14.57Alors que la Belgique s’apprête à passer un hiver économe en énergie, faute d’une capacité de production d’électricité suffisante à la suite de l’arrêt de plusieurs de ses réacteurs nucléaires, GDF Suez annonce que deux d’entre eux pourraient être remis en service en avril 2015. Une annonce qui reste toutefois au conditionnel car ce redémarrage est soumis à l’accord de l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire, qui juge ne pas disposer encore de tous les éléments nécessaires à la prise de sa décision.

Le 13 novembre 2014, le groupe GDF Suez, qui exploite plusieurs centrales nucléaires en Belgique, a annoncé la possibilité de remettre en service dès le 1er avril 2015 deux de ses réacteurs actuellement arrêtés : Doel 3 et Tihange 2. Ces réacteurs avaient étaient mis à l’arrêt au printemps 2014 à cause de micro fissures constatées dans leurs cuves.

Cette annonce a été nuancée un peu plus tard dans la journée par le groupe, qui a plutôt déclaré « espérer » que les réacteurs puissent être relancés. Electrabel, fournisseur d’énergie filiale du groupe GDF Suez, a annoncé que le rapport d’enquête sur l’état des réacteurs devrait pouvoir être transmis avant le début de la saison hivernale à l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN).

En effet, cette dernière a considéré que cette annonce était prématurée. Cette autorité ne dispose pas, pour l’heure, de tous les éléments nécessaires à sa prise de décision concernant la remise en service de ces réacteurs, et particulièrement du dossier complet sur les fissures. L’AFCN insiste sur son indépendance et son refus d’être mis sous pression.

L’arrêt de trois de ses réacteurs belges ainsi qu’un hiver 2013-2014 doux conduisent GDF Suez à présenter des résultats inférieurs aux prévisions pour 2014 : son résultat net devrait se situer entre 3,1 et 3,5 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires de GDF Suez a diminué de 7,5% au niveau global, et de 19,11% pour le secteur Benelux-Allemagne.

La situation de pénurie d’électricité de la Belgique reste donc encore tendue, et le pays s’apprête à connaître des coupures de délestage en cas de surconsommation cet hiver. A Liège, le village et la patinoire de Noël se sont organisés pour rendre les illuminations moins énergivores, notamment en les équipant de LED, afin de réduire le risque de coupures. De plus, le centre-ville de Liège et ses commerces ne devraient pas être touchés, et les organisateurs du village de Noël ont précisé qu’il faudrait une coupure d’électricité longue (plus de 18h, soit une durée largement supérieure aux 4h envisagées par les autorités belges) pour que la patinoire subissent des problèmes techniques liés au manque d’électricité.

Crédit photo : Michielverbeek

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 20 Mar 2014
Mardi mardi à l’aube, 56 militants de Greenpeace de 14 nationalités différentes se sont introduits dans le site de la centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace, pour y mener une action coup de poing. Ils ont tous été interpellés par…
mar 31 Mar 2015
Si elle est principalement associée par le grand public à la production d'énergie nucléaire, la radioactivité, en tant que phénomène naturel, fait partie de notre quotidien : plus de 60 % de notre exposition se fait via le soleil ou…
lun 12 Mai 2014
L'exploitation du gaz de schiste a fortement changé le paysage énergétique nord-américain ces dernières années. Abondant et bon marché, ce gaz naturel est devenu un sérieux concurrent des centrales nucléaires et menace aujourd'hui la part de l'atome dans le mix…
mar 2 Sep 2014
Le groupe nucléaire Areva a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi 1er septembre, un délai supplémentaire pour la mise en service du réacteur nucléaire de nouvelle génération EPR en construction à Olkiluoto en Finlande. Prévu à l'origine pour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.