Off On, la campagne pour éviter le blackout à la Belgique - L'EnerGeek

Off On, la campagne pour éviter le blackout à la Belgique

OFFONLes autorités fédérales belges ainsi que le gestionnaire d’électricité Elia lancent une campagne de sensibilisation autour du plan de délestage mis en place pour éviter à la Belgique une pénurie d’électricité cet hiver. Du fait de la hausse de la consommation engendrée par le chauffage couplée à une série de problèmes sur le parc nucléaire, les Belges risquent en effet des coupures et sont invités à suivre les conseils d’un site internet spécialement mis au point pour éviter le black-out.

 

La Belgique est menacée cet hiver par une pénurie d’électricité. En effet, la hausse de la consommation des foyers pour le chauffage pourrait être trop importante pour un réseau électrique belge amputé de plusieurs de ses réacteurs nucléaires en raison de divers problèmes techniques. Une situation grave, puisque les autorités prévoient des coupures d’électricité pour les foyers ainsi que pour les services publics, ce qui pourrait par exemple perturber les transports en commun.

C’est dans ce contexte que les services publics fédéraux de l’économie et de l’intérieur ainsi que le gestionnaire du réseau électrique belge Elia ont décidé de mettre en place une campagne de sensibilisation au délestage. Cette mesure consiste à l’arrêt ou à l’économie d’usage de certains équipements ou appareils afin d’éviter la saturation du réseau d’alimentation électrique. Concrètement, le plan de délestage belge prévoit de prévenir 7 jours avant la zone qui risque d’être touchée, afin que celle-ci puisse entreprendre des mesures pour limiter sa consommation. Si les efforts ne sont pas suffisants, la coupure sera annoncée la veille.

Le site web Off On présente une série de conseils pratiques pour réduire sa consommation d’électricité : n’utiliser qu’un seul feu pour la cuisine, débrancher les appareils en veille, penser à éteindre les lumières, limiter l’usage des ascenseurs…

Le site informe également les consommateurs sur l’état du réseau électrique national, sous la forme d’un indicateur vert, orange, rouge ou noir, qui sera repris lors des différents bulletins météo télévisés. Off On permet également aux Belges d’être informés sur l’état de la consommation et de la distribution à l’échelle de sa rue. L’idée est de pouvoir indiquer à la population les moments auxquels il est particulièrement nécessaire de limiter sa consommation.

Le site prend aussi le temps de revenir sur les expressions qui ont envahi les médias belges ces dernières temps comme black-out ou plan de délestage, et donne des conseils pratiques aux usagers pour se préparer au mieux au risque de coupure d’électricité.

Des conseils qui visent donc à ce que les Belges changent leurs habitudes pour moins consommer cet hiver… Et qui sont toujours bons à prendre aussi en France ! Pour vous inspirer de la Belgique, c’est ici que ça se passe : le site de la campagne Off On.

Crédit photo : campagne Off On

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 7 Déc 2016
Une nouvelle étude de l'Observatoire français des conjonctures économiques publiée le 2 décembre dernier met en avant le rôle des énergies renouvelables et de la transition énergétique dans le retour de la croissance économique et de l'emploi en France. L'OFCE…
lun 11 Fév 2019
Les scientifiques du GIEC s’inquiètent de voir les objectifs fixés par les Etats ne pas être assez ambitieux pour limiter la hausse des températures à 2°C. Des objectifs pourtant fondés sur la science et les travaux d’un Groupe d’experts intergouvernemental…
ven 23 Juin 2017
Reconnu comme un dispositif de première importance placé au cœur des politiques publiques de réduction de la consommation d’énergie, le diagnostic énergétique permet depuis plusieurs années déjà, d’évaluer avec précision pour un futur locataire, la performance énergétique d’un logement avant…
ven 14 Fév 2020
Le 12 février, le groupe Aéroports de Paris a signé un contrat avec les entreprises Urbasolar et GazelEnergie pour développer ses ressources en énergie solaire. L'objectif affiché est d'approvisionner les aéroports parisiens avec 10% d'énergies vertes pour couvrir la totalité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.