Comment sont réparties les aides d'Etat dans le secteur énergétique en Europe ? - L'EnerGeek

Comment sont réparties les aides d’Etat dans le secteur énergétique en Europe ?

commission_européenne_phototisebA la mi-octobre, la Commission européenne a publié une étude intitulée : “Les coûts de l’énergie et les subventions dans le secteur de l’énergie dans l’Union européenne”. L’objectif ? Fournir, pour la toute première fois, une photographie des aides accordées par les Etats européens aux différentes technologies permettant de produire de l’énergie.

 

 

Un travail de grande envergure

La collecte des données, déléguée par la Commission européenne à un bureau d’études indépendant, a été un travail fastidieux. Jusqu’ici, en effet, les chiffres relatifs à l’intervention étatique dans le secteur énergétique étaient tout bonnement indisponibles.

Ainsi, le vice-président de la Commission européenne en charge de l’énergie, Günther Oettinger, se félicite du fait que nous disposions désormais “d’un ensemble de données sur les subventions et les coûts dans le domaine de l’énergie plus étayé et complet que jamais”.

Pour l’heure, les données collectées ne concernent que l’année 2012 et ne permettent pas une mise en perspective historique. Par ailleurs, l’étude gagnera en pertinence, à l’avenir, grâce à une prise en compte de l’attribution gratuite de certificats d’émissions, ou encore des aides fiscales au niveau de la consommation d’énergie.

 

Les premiers résultats

L’étude évalue à 122 milliards d’euros le montant des aides que les Etats de l’Union européenne ont accordées à leur bouquet d’énergie au cours de l’année 2012. Des aides différemment réparties selon les Etats et les sources d’énergie.

Au total, près d’un tiers de ces aides sont allées en direction des énergies renouvelables (41 milliards d’euros). En tête, le solaire (14,7 milliards), l’éolien (11,4), la biomasse (8,3) puis l’hydroélectrique (5,1). Le secteur du nucléaire a quant à lui obtenu quelque 6,9 milliards d’euros, quand le charbon se voyait attribuer 10,1 milliards et le gaz naturel 5,1 milliards. Les aides au pétrole sont demeurées, en revanche, très faibles.

Le rapport souligne par ailleurs que l’Allemagne est le pays qui s’est montré le plus généreux en matière d’aides d’Etat à l’énergie, avec 25,4 milliards d’euros alloués, essentiellement au soutien destiné aux économies d’énergie. Loin derrière, on trouve le Royaume-Uni (13,2 milliards d’euros), l’Italie et l’Espagne (10,3 milliards chacun), puis la France (7,2 milliards). Parmi les priorités de ces pays, on trouve avant tout le soutien aux énergies solaires et à l’efficacité énergétique.

Rédigé par : Fabien Maout

jeu 28 Mar 2013
La centrale hydroélectrique de Walchensee est implantée sur une falaise dans les contreforts des Alpes bavaroises, en Allemagne. Avec une puissance installée de 124 MW, elle fait partie des plus importantes centrales du pays. Le barrage, situé dans le village…
lun 27 Juil 2015
De la collaboration scientifique entre des équipes de chercheurs nord-américaine et chinoise est sortie une innovation originale : le "Transparent Paper-Based Flexible Generator" (TPFG). Il s'agit d'un papier fin transparent capable de générer de l'électricité lorsqu'on le touche. Alliant des…
mer 20 Jan 2016
Le CNRS veut révolutionner l’énergie photovoltaïque et mise sur des ballons stratosphériques. Le directeur de recherche Jean-François Guillemoles assure qu’un pareil dispositif « permettrait de produire de l’énergie en continu ». Un premier prototype pourrait être lancé d’ici deux ans à l’initiative…
ven 25 Sep 2015
Première énergie renouvelable de France à la fois décarbonée et réactive aux soudaines fluctuations de la demande d'électricité, la filière hydroélectrique française présente à ce jour tous les avantages pour accompagner durablement le mouvement de transition énergétique et accentuer son…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.