ADVTECH développe une nouvelle génération d'éolienne épicycloïdale - L'EnerGeek

ADVTECH développe une nouvelle génération d’éolienne épicycloïdale

éolienne_ADVTECHADVTECH, une jeune start-up de la région bordelaise a mis au point la première éolienne basée sur un rotor épicycloïdale. Une nouvelle technologie unique en son genre et qui pourrait révolutionner la filière du petit éolien mais pas seulement. De nouvelles applications tant dans la propulsion d’engins que dans les énergies renouvelables sont désormais envisageables. 

Si le principe du rotor épicycloïdale n’est pas nouveau, il n’avait encore jamais été concrétisé dans la pratique. Développé de prime abord pour la propulsion des navires dans les années 1990 par R. Lipp et l’IRENAV (Institut de Recherche de l’Ecole NAVale de Brest), cette technologie aura dû attendre près de 20 ans et le travail du docteur en électronique à l’université de Bordeaux Arnaud Curutchet, pour aboutir à une application concrète et fonctionnelle. Une application efficace donc, mais dans un domaine dans lequel on ne l’attendait pas forcement, à savoir, l’éolien.

Cette éolienne dite “à pales à incidence variable” est montée sur un axe horizontal, et présenterait des qualités non négligeable en matière de rendement. Selon ses concepteurs, elle est également extrêmement silencieuse par rapport aux modèles de turbines traditionnelles. Son inventeur espère donc aujourd’hui susciter l’intérêt d’investisseurs potentiels afin de développer sa technologie et commercialiser ce nouveau prototype. Un modèle basé sur un axe vertical devrait ainsi voir le jour en ce sens et des applications dans la filière hydrolienne sont également envisageables.

Comme le souligne a cet égard Arnaud Curutchet, “le rotor de Lipp a d’abord été imaginé comme une nouvelle hélice de bateau, autant dire que les possibilités d’utilisation de cette technique sont immenses. Nous avons planché sur l’éolien urbain, mais nous pouvons adapter la technique à la propulsion de bateaux, l’énergie hydrolienne, etc.

Arnaud Curutchet a pour cela breveté sa technologie de rotor épicycloïdale et créé avec plusieurs associés l’entreprise ADVTECH, mais il éprouve encore quelques difficultés à attirer l’attention des grands acteurs du secteur énergétique. Si le groupe GDF Suez a bien exprimé son intérêt et doit prochainement assister à une démonstration, aucun investisseur industriel ou financier ne s’est pour le moment engagé dans le projet.

ADVTECH a néanmoins bénéficié d’une aide de la Région Aquitaine dans le cadre du programme Aquitaine Développement Innovation et d’un partenariat avec le groupe Unitec, qui héberge la structure, et l’Ensam (Arts et Métiers Paris tech Bordeaux), lui permettant de poursuivre ces expérimentations et de développer un second prototype sur axe vertical, plus léger et donc plus efficace et moins cher.  Affaire à suivre donc.

Crédits photo : ADVTECH

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 9 Août 2017
Alors que la nouvelle Réglementation Environnementale (RE2018) se profile comme étant au coeur de la transition énergétique, l’expression "maison à énergie positive" reste encore un peu floue pour de nombreux consommateurs. S’agit-il seulement d’une maison qui produit sa propre électricité ? En…
ven 19 Mai 2017
Saisie par des associations anti-éoliennes, la Cour administrative d'appel de Nantes a rejeté, lundi 15 mai 2017, l'ensemble des recours visant à faire annuler l'autorisation d'exploiter le parc de 80 éoliennes en mer prévu au large de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique,…
mer 22 Jan 2014
La transition énergétique est-elle remise en cause en Allemagne ? Le gouvernement Merkel s’en défend, il n’empêche le nouveau ministre Allemand de l’économie Sigmar Gabriel (photo) ne fait pas de mystères sur l’évolution des subventions accordées aux énergies nouvelles : elles…
mar 26 Jan 2016
Dans une récente étude intitulée Renewable Energy Benefits : Mesuring the Economics, l’IRENA affirme que l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial permettrait d'accroître le PIB des Etats. Une telle décision aurait notamment des conséquences…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.