Le ministère de la Défense approuve le projet du plus gros parc éolien français - L'EnerGeek

Le ministère de la Défense approuve le projet du plus gros parc éolien français

ardennes_photo_capitphilLe parc éolien du Mont des 4 Faux vient de faire tomber le dernier obstacle à sa construction. Le Ministère de la Défense vient en effet d’approuver ce projet, permettant ainsi l’édification de 52 éoliennes dans les Ardennes. Un projet de ferme éolienne géante, porté par WindVison et par EDF Énergies Nouvelles, et qui devrait devenir le parc terrestre le plus puissant de France.

Le projet du Mont des 4 Faux prévoit l’installation de 52 turbines éoliennes dans le Sud de la région des Ardennes, près de la ville de Reims. Si le modèle des turbines qui seront utilisées n’est pas encore connu (les Enercon-126 de 7,5 MW ont dans un premier temps été envisagées mais un appel d’offres va finalement être lancé), la filiale renouvelable d’EDF a d’ores et déjà annoncé que leur production devrait débuter à l’horizon 2019/2020. Avec une puissance cumulée qui devrait se situer entre 150 et 400 MW, ce parc deviendra le plus puissant de France.

Initié en 2006 par la société belge WindVision, le projet a toutefois été retardé en raison de négociations difficiles avec les autorités françaises. Notamment avec le ministère de la Défense qui craignait que les 52 éoliennes du Mont des 4 Faux brouillent le radar militaire de l’ancienne Base Aérienne 112 Reins-Champagne.

WindVision et le Ministère de la Défense ont cependant réussi à aboutir à un compromis. Le Ministère va ainsi installer des filtres numériques pour réduire l’impact de la production énergétique sur le bon fonctionnement du radar ; alors que WindVision et EDF se sont engagés à financer un système de radar-relais pour éviter les interférences avec les opérations aériennes de la base aérienne.

Le projet affiche un budget de 700 millions d’euros. Il devrait permettre de générer plus de 300 emplois dont une centaine d’emplois directs pour les opérations de maintenance et d’exploitation du site. Grâce à sa puissance considérable, ce parc va permettre à la Champagne-Ardenne de conforter sa place de leader français de l’éolien (15% de la puissance éolienne française).

Crédit photo : capitphil

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 19 Juin 2017
Troisième acteur français de l'électricité et du gaz (derrière EDF et Engie), Direct Energie souhaite consolider toujours plus ses positions sur le marché de l’énergie, renforcer ses perspectives de croissance et diversifier ses sources de production. Xavier Caitucoli, le PDG…
lun 4 Fév 2019
Les énergies renouvelables comptent beaucoup sur les avancées technologiques pour améliorer leurs performances. Avec le photovoltaïque, le début de la production à l’échelle industrielle de panneaux appelés « pérovskites », pourrait être une étape clé. Ce nom, souvent connu des seuls scientifiques…
lun 25 Juil 2016
L’Angola, pays producteur d’hydrocarbures de premier plan en Afrique, portera au quadruple à l’horizon 2025 sa capacité de production d’énergie et compte pour ce faire sur la valorisation de son énorme potentiel hydraulique. Le gouvernement vient d'officialiser un nouvel accord…
mer 19 Déc 2018
Avec moins de 2 % de l’électricité produite grâce au solaire photovoltaïque, cette technologie fait figure de parent pauvre des énergies renouvelables. De plus, le marché est aujourd’hui largement dominé par les entreprises chinoises. Néanmoins, les autorités françaises ne cachent…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.