Démantèlement : Areva lance un programme de recrutement à la Hague - L'EnerGeek

Démantèlement : Areva lance un programme de recrutement à la Hague

arevaLe groupe nucléaire français Areva prévoit de créer 200 emplois dans le cadre du grand chantier de démantèlement de l’ancienne usine UP2-400 située à la Hague, dans le Cotentin. Un ensemble de bâtiments destinés aujourd’hui au stockage de déchets radioactifs et dont le démantèlement impose des moyens exceptionnels ainsi que la formation de personnels supplémentaires.

C’est le genre de nouvelle qui se fait rare en ces temps de crise économique et qui doit satisfaire les élus locaux de la Manche et de la Basse-Normandie. Une création de plus de 200 emplois dans la région d’ici 2015 soutenus par le groupe Areva.

En effet , le groupe nucléaire a annoncé son intention de recruter 40 personnes d’ici la fin de l’année 2014 et 160 de plus en 2015. Les profils recherchés vont du CAP au Bac+5, du jeune diplômé à l’ingénieur expérimenté, mais aussi des personnes en reconversion professionnelle. Environ 100 agents et opérateurs, 20 techniciens en radioprotection, 20 techniciens en assainissement, 20 chefs de chantier et autant de chargés d’affaire sont actuellement recherchés. Des postes en CDI sont également proposés et feront l’objet d’une formation dispensée sur site à l’Ecole des métiers d’Areva.

Ce programme de recrutement correspond au début du chantier de démantèlement de l’usine UP2-400 imposé par la loi et qui devrait s’étaler jusqu’en 2030, pour un investissement global de 4 milliards d’euros. Construit dans les années 1970, le site de l’usine UP2-400 comprend 50.000 m3 de déchets nucléaires à évacuer ainsi que plusieurs bâtiments et équipements à nettoyer, soit environ plus de six millions d’heures de travail. Évoluant dans un environnement “moyennement” radioactif, les nouvelles recrues devront avant tout s’exercer dans des conditions recréées pour l’occasion avant d’intervenir directement dans les locaux irradiés.

Le site de production Areva de la Hague compte aujourd’hui plus de 5.000 employés et devrait mettre à disposition au plus fort du chantier près de 500 techniciens, incluant les 200 en recrutement. Ces opérations de démantèlement seront pris en charge par le business group Aval d’Areva, filiale du groupe nucléaire spécialisée dans la gestion des déchets nucléaires et le nettoyage des sites.

Crédits photo : Areva

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 25 Jan 2016
Interrogée par le député écologiste Denis Baupin, la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, a expliqué qu’EDF devait devenir «l’opérateur majeur de la transition énergétique». Pour y parvenir, le journaliste Vincent Giret souligne « les transformations inédites dans l’histoire de l’entreprise » réalisées par  le…
mar 22 Mar 2016
Le marché des déchets nucléaires continue d’accueillir de nouveaux acteurs ambitieux. Après Véolia, c’est au tour de l’entreprise Séché de se positionner sur les futurs contrats de l’industrie nucléaire européenne. (suite…)
jeu 29 Sep 2016
Pour la déléguée générale de la Société française d'énergie nucléaire (SFEN), Valérie Faudon, le développement de l'industrie nucléaire représente une aventure technologique à l'instar de la conquête spatiale. Malgré la relative jeunesse de l'énergie atomique, elle ouvre en effet de…
mer 21 Juin 2017
Réunis avec Areva au sein de la Plateforme France Nucléaire (dont l’accord de partenariat a été renouvelé au mois de mai 2017), le groupe EDF et le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) devraient renforcer encore un peu plus leur collaboration…

COMMENTAIRES

  • Je suis actuellement á la recherche d un emploi. je suis titulaire d un cap pro elec et cap plomberie.je suis interrese par votre annonce. je suis á votre entiere disposition.veuillez agreer l expression de mon respect.

    Répondre
  • Titulaire d’un CAP de Chaudronnier-tuyauteur depuis 1989, je recherche un emploi dans le contrôle qualité. Etant DATR depuis plus de 10 ans, j’ai une bonne culture Radio-protection et une bonne connaissance en contrôle non-destructif ( COFREN niveau 2). J’ai suivi dernièrement une formation de pose/dépose des obturateurs de tubulures primaires GV.
    C’est pour celà que votre annonce m’interesse tout particulièrement.
    Dans l’attente d’une réponse de votre part, je reste à votre entière disposition pour toutes informations supplémentaires.
    Veuillez agréer, Messieurs, toutes mes sincères salutations.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.