L'Afrique du Sud veut construire 9.600 MW de réacteurs nucléaires - L'EnerGeek

L’Afrique du Sud veut construire 9.600 MW de réacteurs nucléaires

centrale_koeberg_afrique_du_sud_photo_philipp_p_egliLundi 21 juillet, à l’occasion de son discours sur le budget, la ministre sud-africaine de l’Energie Tina Joemat-Pettersson a annoncé que 81 millions de dollars seraient consacrés à la recherche et au développement de l’énergie nucléaire, et notamment à la sûreté. Mais le pays aura besoin de beaucoup plus pour mettre en œuvre son ambitieux projet de construction de 9.600 MW nucléaires supplémentaires.

Le nucléaire a été retenu, aux côtés des énergies renouvelables et du gaz naturel, comme l’un des principaux moyens de réduire les émissions de CO2 et diversifier le mix énergétique d’un pays ultra dépendant du charbon. Plus de 90% de l’électricité sud-africaine est aujourd’hui produite dans des centrales à charbon. Capables de produire de grandes quantités d’énergie, les centrales atomiques devront également répondre à la demande d’électricité qui grimpe en flèche dans les pays émergents.

La construction de 9.600 MW nucléaires supplémentaires est donc planifiée au cours des prochaines années. La ministre a rappelé que  l’Afrique du Sud  ne part pas de rien en matière d’exploitation de l’énergie nucléaire, puisque la centrale de production énergétique de Koeberg (1.800 MW) et la centrale expérimentale de Pelindaba sont en service depuis plusieurs décennies.

Le financement d’un tel projet représente toutefois une difficulté certaine pour l’Afrique du Sud. Le pays pourrait recourir à la banque de développement des BRICS (Brésil, Russie, Chine, Inde et Afrique du Sud) qui vient d’être lancée. Et à titre individuel, la Russie a d’ores et déjà annoncé qu’elle était prête à soutenir les projets énergétiques sud-africains.

L’énergie est une question centrale pour le gouvernement sud-africain. Au mois de juin, le président Jacob Zuma avait désigné les coupures d’électricité qui frappent régulièrement le pays comme l’un des principaux freins à la croissance économique. Il s’était prononcé pour une transformation radicale du mix du pays grâce au développement des énergies solaire, éolienne, hydraulique, gaz et nucléaire.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
mar 8 Nov 2022
Quel est le bon prix pour les actions d’EDF ? Selon plusieurs fonds américains, il serait plus proche des 15 euros, que des 12 euros proposés par le gouvernement français dans le cadre du plan de nationalisation d'EDF.   15,80…
    L'UE persiste et signe : la France doit impérativement rehausser ses objectifs concernant les énergies renouvelables. C'est ce qu'à une nouvelle fois demandé la commissaire européenne à l'énergie, Kadri Simson, lors de son discours devant la Commission de…
mer 7 Déc 2022
C’est une nouvelle étape dans la longue coopération entre Orano et Kazatomprom. Les deux entreprises, liées dans la co-entreprise KATCO depuis 25 ans, renforcent leurs liens et annoncent l’ouverture d’une nouvelle mine au Kazakhstan. Plongée dans la tourmente de la…
Quelques jours après le dévoilement du contenu définitif de la future réglementation environnementale 2020 (RE2020), une étude réalisée par l’ADEME et RTE confirme la pertinence des choix gouvernementaux dans le bâtiment.  Au terme de deux années de recherche commune, l’agence…

COMMENTAIRES

  • Pourtant, la construction de centrales à charbon “propre à 90%” coûterait nettement moins cher que le nucléaire, comme le montre une étude de la Commission de l’énergie d’Afrique du Sud de mars 2011, citée ici :

    http://energeia.voila.net/nucle/reacteurs_trop_chers.htm

    (voir le tableau)

    L’éolien coûte bien moins cher au kW installé et sans doute au kWh produit. Ce qui est aussi le cas pour le photovoltaïque si l’on remplace les coûts estimés à l’époque par les coûts réels de 2014.

    Tout cela aussi est plus rapide à construire que le nucléaire.

    Répondre
  • …. mais rapporte beaucoup moins en rétro-commissions !… Il s’agit avant tout d’un bizness et de rien d’autre !…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.