Les centrales à charbon les plus polluantes d'Europe sont allemandes - L'EnerGeek

Les centrales à charbon les plus polluantes d’Europe sont allemandes

classement_centrale_charbonSelon un rapport de l’association écologiste WWF qui recense les trente centrales à charbon les plus polluantes de l’Union européenne, l’Allemagne détiendrait quatre des cinq unités de production les plus émettrices de CO2.

Et en effet, cette étude baptisée “Europe’s dirty 30” et réalisée en collaboration avec avec le Climate Action Network, le Bureau européen de l’environnement, HEAL et la Climate Alliance Germany, dresse un bilan peu flatteur pour nos voisins allemands. Car si la centrale la plus polluante d’Europe se trouve bel et bien en Pologne, l’Allemagne accueille sur son territoire les quatre suivantes. Il s’agit notamment des centrales du numéro deux allemand de l’énergie RWE, situées à Neurath et Niederaussem à l’ouest du  pays, et de celles du groupe énergétique suédois Vattenfall, à Jänschwalde et Boxberg à l’est.

Au final, l’Allemagne compte neuf centrales dans ce classement au même titre que le Royaume-Uni, suivi de la Pologne avec quatre centrales, l’Italie et la Grèce, avec deux unités de production chacune, puis les Pays-Bas, l’Estonie, l’Espagne et le Portugal, avec une centrale. La France n’apparaît pas dans ce classement.

Comme le souligne alors la WWF, “l’Allemagne consomme plus de charbon pour sa production d’électricité que n’importe quel autre pays de l’Union européenne, devant la Pologne et la Grande-Bretagne”. Un constat qui s’explique notamment par la faiblesse des prix du charbon par rapport au gaz mais aussi par l’arrêt progressif de la production d’électricité d’origine nucléaire en Allemagne. Une production du nucléaire qui rappelons-le, a toutefois été en partie compensée par une hausse significative des énergies renouvelables.

Cela étant, la situation est très préoccupante pour l’organisation de défense de l’environnement qui tente d’alerter les gouvernements incriminés sur la nécessité de faire de la sortie du charbon “une priorité”. Pierre Cannet, responsable du programme climat et énergie de WWF-France, estime en effet que “ces centrales affaiblissent les ambitions climatiques de l’Union européenne” et ne lui permettront pas dans l’état actuel du marché des quotas, d’atteindre ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Crédits photo : Rodrigo

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 25 Nov 2016
Malgré la forte activité des centrales à gaz en cette période de l'année, les besoins en gaz de la France devraient être couverts cet hiver, même en cas de grand froid, ont assuré mardi les gestionnaires des réseaux français de gazoducs,…
jeu 11 Mai 2017
Après plusieurs mois de baisse contrebalançant la forte hausse du mois de janvier 2017, les tarifs réglementés du gaz ne devraient plus bouger avant l'été. Selon une information du Figaro, ces tarifs, appliqués par Engie à environ 5,8 millions de…
ven 17 Août 2018
Sous la menace d’une production d’hydrocarbures déclinante et d’une demande en électricité toujours plus forte, l’Egypte voit venir avec satisfaction les nouvelles réserves en gaz naturel du champ Zohr découvert en 2015 en mer Méditerranée. Le gouvernement a annoncé mercredi…
jeu 21 Sep 2017
Faire la chasse aux déperditions d'énergie, tous les particuliers voudraient pouvoir le faire. Mais pour commencer, il faut déjà dresser le bilan énergétique de son habitation. Une démarche assez complexe rendue difficile d'accès par le prix des appareils de mesure.…

COMMENTAIRES

  • La diminution de l’électricité nucléaire de 2010 à 2013 a été entièrement compensée par l’augmentation de l’électricité renouvelable.

    http://energeia.voila.net/electri2/allemagne_nucle_charbon.htm

    La petite augmentation récente de l’électricité à base de charbon a en réalité compensé la plus faible utilisation du gaz.

    De plus, avec quelques unités récentes mises en service en 2013, dont la construction a été décidée en 2007 (avant 2011), moins de charbon est utilisé pour chaque kWh produit.

    Répondre
    • Remplacer le gaz à 400 g de CO2/KWh par du charbon à 1 kg ou 1,2 kg de CO2/KWh ce n’est pas ce que l’on peut faire de mieux, et la consommation de charbon est reparti de plus belle pour atteindre et dépasser les niveaux de 2012. L’Allemagne championne des émissions de CO2 en Europe (le double de la France globalement).

      Répondre
  • En Grande-Bretagne, la production d’électricité à base de charbon a augmenté de 32% entre 2011 et 2012. Celle à partir du gaz a diminué d’autant. Qui en parle en France ?

    Partout en Europe, le gaz a diminué et le charbon a augmenté, question prix.

    Pour les six premiers mois de 2014 comparés à ceux de 2013 en Allemagne, l’électricité nucléaire a baissé de 2%, celle à base de charbon de 11%, de lignite de 4%, de gaz de 25%.

    Mais la production éolienne a augmenté de 18%, solaire de 28%, biomasse de 7%.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.