Réseaux intelligents : la CRE veut accélérer leur développement - L'EnerGeek

Réseaux intelligents : la CRE veut accélérer leur développement

creLa Commission de régulation de l’énergie (CRE) a remis un ensemble de propositions visant à accélérer le développement des smart grids ou réseaux intelligents. Il est temps, selon l’autorité administrative indépendante, de passer de la phase expérimentale à la phase opérationnelle.

Alors qu’ERDF et RTE remettront leur feuille de route pour la modernisation du réseau électrique au 1er novembre, le gendarme de l’énergie leur soumet un certain nombre de propositions, 41 au total.

L’une des plus intéressantes est de faire en sorte que les bornes de recharge pour véhicules électrique soient en mesure de s’alimenter automatiquement sur le réseau lorsque le coût de l’électricité est au plus bas et que la demande est faible.

Dans le mesure où il est encore impossible de stocker l’électricité à grande échelle (à part dans les STEP de montagne), il serait en effet judicieux de recharger les bornes, grosses consommatrices d’électricité, à des moments stratégiques (une nuit venteuse pour ne pas gâcher la production des éoliennes par exemple).

Autres propositions de la CRE, favoriser l’autoconsommation, ou encore que des outils de domotique (thermostat, applications Smartphones) puissent exploiter les données sur la consommation d’électricité en temps réel, afin de favoriser les économies d’énergie.

Selon la CRE, la filière des smart grids représentera 25.000 emplois et 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020.

Rédigé par : vincent-delong

Avatar
mer 8 Mai 2019
Après sa réélection, le président Joko Widodo était immédiatement confronté à la menace du dérèglement climatique. En effet, face à la montée des eaux et à l’érosion de la biodiversité, l’archipel est en première ligne. Alors que les résultats de…
lun 4 Déc 2017
Le géant pétrolier Shell a officialisé, lundi 27 novembre 2017, la signature d’un nouveau partenariat avec Ionity (un regroupement de plusieurs constructeurs automobiles européens) dans le but de déployer des dispositifs de recharge rapides sur son réseau de stations-service en…
ven 14 Fév 2020
Le 12 février, le groupe Aéroports de Paris a signé un contrat avec les entreprises Urbasolar et GazelEnergie pour développer ses ressources en énergie solaire. L'objectif affiché est d'approvisionner les aéroports parisiens avec 10% d'énergies vertes pour couvrir la totalité…
lun 31 Oct 2016
En 2019, l’Afrique de l’Ouest pourrait ne plus connaître de déficit énergétique. En effet, les pays membres du système d'échanges d'énergie électrique ouest-africains (EEEOA) ont décidé d’investir 600 millions de dollars dans le projet « North Core ». Ce dernier va permettre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.