Suisse : pas de fermeture anticipée pour la centrale nucléaire de Mühleberg - L'EnerGeek

Suisse : pas de fermeture anticipée pour la centrale nucléaire de Mühleberg

centrale_nulcéaire_Mühleberg_fermetureLa centrale nucléaire de Mühleberg située dans le canton de Berne, en Suisse, fermera bien ses portes en 2019 comme prévu au préalable par la société BKW. Malgré la programmation de sa mise hors service, des opposants avaient tout de même fait la demande d’une fermeture immédiate arguant des problèmes de sécurité pour les populations avoisinantes. Une initiative populaire qui vient toutefois d’être rejetée par la population bernoise.

En effet, les citoyens du Canton de Berne, appelés à se prononcer ce dimanche 18 mai, ont rejeté à 63,3% l’initiative “Mühleberg à l’arrêt” qui demandait la fermeture anticipée de la  centrale de Mühleberg. Cette proposition déposée en 2012, soit avant l’annonce de l’exploitant de cesser l’activité de la centrale, a été rejetée par 236’285 voix contre 137’285 pour une participation assez faible de 51,6 %.

Comme l’a précisé la conseillère d’Etat bernoise Barbara Egger-Jenzer, il semble que la promesse de l’exploitant de fermer la centrale en 2019 ait joué un rôle déterminant dans l’issue du scrutin. Ce résultat démontre alors clairement selon le gouvernement la volonté des citoyens de sortir du nucléaire d’une façon concertée et coordonnée et ne doit pas être interprété comme « un rejet de la transition énergétique souhaitée par les autorités cantonales et fédérales ni d’une marque de défiance envers les énergies renouvelables ».

Les auteurs de ce texte qui réclamaient notamment que le canton de Berne, actionnaire majoritaire du groupe BKW, impose l’arrêt immédiat Mühleberg pour des raisons de sécurité, ont donc été vivement combattus par le gouvernement à majorité rose-verte, qui se réjouit désormais d’un tel résultat.

Une position défendue par le gouvernement et que l’on comprend aisément lorsque l’on sait qu’un arrêt immédiat de la centrale nucléaire aurait entraîné des coûts importants pour le canton de Berne. En effet, celui-ci n’aurait pu que l’imposer en sa qualité d’actionnaire majoritaire à hauteur de 52,5%, s’exposant ainsi à verser plusieurs centaines de millions de francs de dommages et intérêts au reste des actionnaires du groupe.

La centrale de  Mühleberg mise en service en 1972, produit actuellement 5% de la consommation d’électricité en Suisse.

Crédits photo : BKW FMB Energie AG

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 27 Avr 2018
Quelques semaines seulement après avoir signé un accord industriel de coopération en Inde pour la construction de six EPR, réacteurs de 3ème génération, le groupe EDF annonçait mercredi 11 avril 2018 le début de la phase de chargement du combustible…
mar 24 Juin 2014
Les États-Unis ont annoncé vouloir mettre en place une série de réacteurs nucléaires de poche pour renforcer le secteur énergétique africain. L’objectif : résoudre les problèmes de pénurie d’énergie d’ici 2023 d’après les déclarations du mercredi 18 juin 2014 à Addis-Abeba…
lun 22 Jan 2018
Tout juste passée aux mains du groupe EDF, l’ancienne branche réacteur d'Areva, rebaptisée depuis Framatome, s’active déjà sur le marché des cessions/acquisitions afin de soigner sa compétitivité. Le groupe a annoncé, jeudi 18 janvier 2018, avoir validé le rachat des…
jeu 13 Juin 2013
La centrale nucléaire de Bouchehr, située au sud-ouest de l'Iran, est au cœur d'une polémique liée au récent tremblement de terre qui a touché la région. En effet, lundi 10 juin, l'ambassadeur d'Iran à Moscou, Mohammad Reza Sadjadi, a soulevé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.