L’Andra ajoute une phase d’expérimentation au projet Cigéo - L'EnerGeek

L’Andra ajoute une phase d’expérimentation au projet Cigéo

cigeo_AndraA l’issue de plusieurs mois de débat sur l’enfouissement profond des déchets radioactifs, l’Andra a rendu public cette semaine les aménagements qu’elle entend apporter au projet de centre de stockage profond Cigéo.  Une nouvelle phase d’expérimentation de ces installations devrait donc repousser leur mise en activité à l’horizon 2030.

Le projet d’enfouissement géologique des déchets nucléaires Cigéo, prévu à Bure dans la Meuse,  a donc quelque peu évolué au regard des dernières déclarations de la directrice générale de l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs), Mme Marie-Claude Dupuis. Le conseil d’administration de l’Andra a en effet adopté ce lundi 5 mai plusieurs modifications concernant le déroulement des phases de construction et d’expérimentation du centre en question.

Si la nécessité de ce centre de stockage profond n’est pas remis en cause, le calendrier initial du projet prévu par la loi de 2006 a quant à lui été quelque peu bouleversé. Ainsi, le début des travaux est envisagé pour 2020, soit une année de retard par rapport aux prévisions d’origine tandis que la demande d’autorisation préalable à l’exploitation sera finalement remise en deux temps entre 2015 et la fin de l’année 2017.

Mais le principal aménagement apporté par le conseil de l’Andra au projet Cigéo réside surtout dans la planification d’ « une phase industrielle pilote » qui pourrait s’étaler sur une période de cinq à dix ans entre 2025 et 2035. Cette phase de test devrait permettre l’enfouissement progressif de colis factices, puis de colis moyennement et hautement radioactifs avant de lancer l’envoi régulier des 3000 colis annuels prévus à la base. Elle se déroulera dans quatre galeries principales qui devront être achevées pour l’échéance de 2025 au même titre que l’ensemble des installations de surface et des puits. Les autres galeries, le centre en comptera une cinquantaine au total, seront aménagées progressivement par la suite.

Si la date de mise service est bien maintenu à 2025, on voit bien ici que le fonctionnement optimal de ce centre de stockage ne sera pas effectif avant au minimum l’année 2030. Cigéo  est destiné à conserver pour un million d’années et à plus de 500 mètres de profondeur les déchets les plus radioactifs issus de la production d’électricité nucléaire française, dont 43.000 m3 sont actuellement entreposés dans les centres de  La Hague, Marcoule et Cadarache.

Evalué à près de 2 % de la valeur de la production d’électricité, le coût d’un tel programme est encore très approximatif et doit être précisé au gouvernement d’ici le mois de juin prochain. Lors de sa première estimation, l’Andra avait évoqué un coût possible de 15 milliards d’euros.

Crédits  photo : Andra


Centre de Meuse/Haute-Marne by andra

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 18 Fév 2013
A l’occasion de son déplacement en Inde, la semaine dernière, le président François Hollande a discuté avec le premier ministre Manmonhan Singh les conditions d’une coopération entre les deux pays pour la construction d’une centrale nucléaire. La centrale de Jaitapur…
mar 14 Avr 2015
La visite officielle du Premier ministre indien Narendra Modi aura été des plus fructueuses pour le gouvernement français qui a signé à cette occasion une série d'accords dans les secteurs militaire, des transports ou de la recherche spatiale et relancé…
mar 28 Nov 2017
Les déchets radioactifs sont nombreux en France et nécessitent un traitement différent en fonction de leur catégorie et classification. Un traitement particulièrement bien géré du fait d'un inventaire rigoureux des sites industriels, de leurs combustibles usés et déchets radioactifs. D'où…
Deux semaines après avoir publié le bilan du débat public sur la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie, la Commission particulière du débat public (CPDP) et son président Jacques Archimbaud présentait officiellement mercredi 12 septembre 2018 les enseignements clés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.