Un nouveau financement pour la sécurisation du réseau dans la Vallée du Rhône - L'EnerGeek

Un nouveau financement pour la sécurisation du réseau dans la Vallée du Rhône

RTE_BEI_Vallée_di_RhôneUn nouveau contrat de financement de 200 millions d’euros vient d’être officialisé entre RTE et la Banque européenne d’investissement. Destinés de prime abord à sécuriser les réseaux électriques de la Vallée du Rhône, ces travaux effectués sur des axes électriques stratégiques, devraient également participer à améliorer l’alimentation énergétique du territoire français dans son ensemble.

Si la région Rhône-Alpes consomme plus d’énergie que la moyenne des autres régions françaises, elle en produit toutefois le double et se positionne aujourd’hui comme la première région en matière de production d’électricité. Représentant près de 18 % de la production nationale, soit 120 000 GWh par an, elle rassemble plus de la moitié du parc hydraulique et près du quart de la capacité nucléaire française. Cette capacité de production électrique prépondérante  participe grandement à l’approvisionnement en énergie de l’ensemble du territoire et se devait donc d’être soutenue.

Dans ce cadre, le nouvel accord de financement entre RTE et la Banque européenne d’investissement (BEI)  devrait permettre de sécuriser et d’optimiser l’alimentation électrique de la Vallée du Rhône et plus particulièrement les deux axes électriques d’une puissance de 400.000 volts reliant Lyon et Montélimar.

Comme le rappelle Philippe Dupuis, directeur général adjoint chargé des finances, des achats, des systèmes d’information et des télécommunications de RTE,  « le développement et le renforcement du réseau pour maintenir l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité de notre pays à moyen et long termes, sont essentiels. RTE poursuit à ce titre une politique d’investissements soutenus et investit chaque année plus de 1,4 milliards d’euros ».

D’un montant de 200 millions d’euros, ce nouveau versement intervient dans le cadre d’une enveloppe globale plus large de 500 millions d’euros accordée par la BEI en mars 2013 pour la réalisation de sept grands projets concernant l’amélioration du transport de l’énergie et la qualité de l’approvisionnement dans plusieurs régions françaises. Parmi ces projets, on retrouve  notamment le Cotentin-Maine, la  ‘Vallée du Rhône’, le filet de sécurité électrique PACA, Charleville-Reims, la sécurisation du sud des Pays de la Loire, les Deux Loire et le programme de condensateurs. Ce prêt de 500 millions d’euros devrait couvrir la moitié des investissements nécessaires à la réalisation de ces travaux, estimés à près d’un milliard d’euros sur la période 2012-2016.

Le chantier de la Vallée du Rhône, qui représente un investissement de 287 M€, permettra de sécuriser 275 km de lignes électriques et d’augmenter leur efficacité en renforçant les pylônes et en remplaçant les câbles actuels par des câbles nouvelle génération facilitant la gestion du réseau.

Crédits photo : Spedona

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 26 Déc 2022
C’est une première depuis le début de la guerre en Ukraine : le prix de l’électricité, mais aussi du gaz, est repassé à son niveau d’avant la crise. Elevé, certes, mais sans commune mesure avec les poussées de fièvre de…
jeu 11 Avr 2024
Mauvaise nouvelle pour les ménages qui utilisent le gaz naturel. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) annonce une nouvelle hausse des tarifs. Elle arrive dès le mois de mai 2024 pour les clients GRDF. Le gaz va coûter plus…
sam 19 Nov 2022
Le PDG du plus gros producteur d’électricité en Allemagne, Markus Krebber, répondait à une interview de nos confrères des « Echos » du vendredi 18 novembre 2022. S’il se dit confiant pour la fin de l’année et le début de l’année prochaine,…
ven 5 Avr 2024
Le chèque énergie 2024 n'a pas été reçu par un million de bénéficiaires. La cause ? Un incident administratif qui transforme tout cela en casse-tête. Chèque énergie : un oubli de mise à jour et tout s'annule Le lancement du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.