Éclairer naturellement et économiquement ses locaux avec Echy - L'EnerGeek

Éclairer naturellement et économiquement ses locaux avec Echy

Le capteur EchyEchy est le produit de deux jeunes français. Cette innovation née sur les bancs de l’École polytechniques en 2009 propose, grâce à un système de fibres optiques, une nouvelle façon d’éclairer des surfaces en sous-sol ou des pièces privées de fenêtres à partir de la lumière du Soleil. C’est une solution à la fois naturelle et économiquement viable.

[stextbox id=”info”]Un panneau capteur et quelques dizaines de fibres optiques pour éclairer une surface importante.[/stextbox]

L’idée d’Echy est simple, elle consiste à capter la lumière du Soleil afin d’éclairer les pièces dépourvues d’ouvertures sur l’extérieur. Avec le soutien de l’École nationale des ponts et chaussées les deux ingénieurs, Florent Longa et Quentin Martin-Laval, ont mis au point un panneau équipé de lentilles de Fresnel. Ces lentilles captent la lumière du Soleil qui est ensuite concentrée par des fibres optiques. Les fibres permettent de transporter la lumière naturelle jusqu’à des LED installées dans les pièces à éclairer.

Le prototype installé durant l’été 2013 a été amélioré à l’automne afin de permettre une première installation en octobre à Vitrolles. Le panneau de 3m² est équipé de 72 lentilles. Il permet d’éclairer 50m² en sous-sol. La lumière est répartie entre un couloir, une salle de réunion et une salle de reprographie ; la répartition de la lumière captée se fait selon le désir de l’utilisateur. Le système est motorisé afin de permettre de suivre la course du Soleil.

Echy (prononcer EKI pour « Éclairage Hybride »), s’adapte en cas d’absence de lumière naturelle. Un système de LED, alimenté par le réseau électrique traditionnel, prend alors le relais.

Le bémol de cette innovation est sa portée. Avec plus de 7 mètres de fibre, la lumière bleuie et perd de sa puissance. L’un des ingénieurs explique que « Au-delà du rendement qui diminue, il y a aussi la qualité de la lumière qui se dégrade. On perd des longueurs d’onde et la couleur bleuit ». Quand le temps permet le bon fonctionnement d’Echy, un fibre de 5 mètres de long et de 5 cm de diamètre fournit la puissance lumineuse d’une lampe de 30 Watts.

[stextbox id=”info”]Echy se démarque de ses concurrents[/stextbox]

Trois entreprises proposent actuellement un système équivalent. Les suédois de Parans ont aussi mis sur le marché en 2012 un panneau-capteur. Il est cependant moins performant qu’Echy. En effet, il ne fait qu’un mètre carré pour 36 lentilles et ne peut éclairer qu’une surface de 10m². En moyenne, quand Echy éclaire 100m² pour 3 de panneau, ses concurrents en éclaire une surface de 30. Cependant, la portée du système suédois est supérieure puisque les fibres optiques peuvent porter à 15 m sans que la lumière ne soit dégradée.

Les deux ingénieurs français souhaitent proposer d’ici un an un produit trois fois moins cher et deux fois plus performant. Ils désirent aussi équiper des espaces plus divers que des locaux d’entreprises. Leur victoire à la bourse de l’innovation en décembre dernier leur a permis d’espérer diversifier leur offre (supermarché, open-espace, …). Actuellement, le prix pour éclairer un m² est de 164 euros (ce prix prend en compte l’installation, la maintenance et l’étude de faisabilité).

L’argumentaire d’Echy repose sur quelques éléments : l’exploitation d’une énergie renouvelable, les bénéfices sur la santé et le bien être, la réalisation d’économie et l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments.

Crédits photo: Echy

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 6 Fév 2024
Avec l'augmentation des taxes entraînant une hausse d'environ 10% du prix de l'électricité dès février 2024 et une prévision similaire pour le gaz en juillet, le chèque énergie est au centre de la stratégie de dépenses de nombreux ménages. Ce…
Mauvaise nouvelle pour les propriétaires de voitures électriques. Plusieurs sénateurs ont déposé un amendement visant à introduire, dès 2025, une taxe pour tous les véhicules dont le poids dépasse un certain seuil. Voitures électriques : un malus poids dès 2025…
mar 26 Déc 2023
En 2024, le gouvernement ajuste le bonus écologique, réduisant l'aide pour les familles aisées tout en la maintenant pour les plus modestes.     Voiture électrique : le bonus passe à 4 000 euros Le bonus écologique, cette aide gouvernementale…
Le projet de parc éolien offshore à proximité de l'île d'Oléron, initié par le gouvernement en juillet 2022, en dépit de son potentiel pour la transition énergétique, rencontre une opposition ferme de la part d'acteurs locaux clés, mais fait également…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.