Le corps humain comme source d'électricité - L'EnerGeek

Le corps humain comme source d’électricité

Morpheus_Matrix_Pile_¡¡¡!!!Les machines dans Matrix utilisent les hommes comme source d’énergie. On se souvient de Néo se réveiller pour la première fois dans ces champs où les humains sont cultivés dans des cocons sur une terre post-apocalyptique. Allons-nous devenir les piles de nos nouveaux appareils électroniques ?

Le Consumer Electric Show (CES) 2014 de Las Vegas a dévoilé de nombreux objets connectés, comme la Smartwatch 2 de Sony, le bracelet électronique de Jaybird ou encore une nouvelle brosse à dent intelligente. Tous ces objets ont en commun de fonctionner grâce à des batteries. Des batteries qui pourraient bientôt être alimentées grâce à la chaleur du corps humain.  

[stextbox id=”info”] Une nouvelle batterie utilise la chaleur du corps humain [/stextbox]

Afin de contrer les problèmes d’autonomie de ces nouvelles machines, les fabricants espèrent y remédier grâce à la récolte d’énergie « energy harvesting ». Un processus qui emmagasine de l’énergie tirée de sources externes (solaire, éolien, thermique …). Les rumeurs prétendent qu’Apple souhaite doter son prochain iPhone d’un écran photovoltaïque.

Une nouvelle batterie révolutionnaire a été présenté au dernier CES. Elle se nomme TEGwear, de la société Perpetua Power. L’idée est simple, la TEGwear utiliserait la chaleur du corps et la transformerait en électricité.

[stextbox id=”info”] L’Homme dégage une puissance de 80 à 100 W [/stextbox]

Adieu piles et chargeurs. Nous ne serions plus jamais en rade de batterie. Collée à la peau ou seulement séparée d’elle par un vêtement fin, cette technologie est capable de produire jusqu’à 3 volts. La quantité d’électricité produite par le générateur thermoélectrique permettrait de recharger par exemple un casque sans fil.

Cette puce de 6cm² exploite la capacité du corps de l’homme à créer de l’électricité. La chaleur d’un humain dégage une puissance de 80 à 100 W. C’est l’équivalent d’une ampoule électrique classique. Une source d’énergie toujours à portée de soi !

Aucune date précise n’a été donnée quant à la sortie de la TEGwear. Sa commercialisation devrait intervenir au cours de l’année 2014.

« Nous vous l’avions bien dit, ça devait arriver : à force de produire des machines pour vous servir, vous êtes devenus vous-mêmes les esclaves de vos instruments. », affirmait le philosophe Patrice Maniglier dans son livre « Mécanopolis, Cité de l’avenir ».

Crédit photo : ¡¡¡!!!

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 13 Jan 2016
La Commission de Régulation du Nucléaire envisage d’étendre la durée d’exploitation des réacteurs américains jusqu’à 80 ans. Si cette stratégie est confirmée, l’obtention d’une nouvelle licence par les opérateurs sera conditionnée au respect des consignes de sûreté élaborées grâce aux…
lun 8 Avr 2013
Physicien français, Antoine Becquerel a contribué au développement de l’électrochimie en France au XIXe siècle. Ayant voué la majorité de sa vie à la recherche scientifique, il a occupé pendant quarante ans la chaire de professeur de physique au Muséum…
mer 27 Fév 2013
La fusion est un phénomène nucléaire qui correspond au rapprochement de deux noyaux d’atomes légers qui forment un troisième noyau plus lourd. Ce processus aujourd'hui non maîtrisé par l’homme représente de véritables enjeux énergétiques. La réalisation d’un processus de fusion…
dim 29 Nov 2015
Avec la loi sur la transition énergétique, la France s’est fixée comme objectif d’assurer 32% de sa consommation avec des énergies renouvelables (ENR) en 2030. La question du stockage de l’énergie, centrale lorsqu'il s'agit de sources intermittentes, est en cours de résolution…

COMMENTAIRES

  • C’est vraiment excellent comme technologie!
    Par contre avez vous des informations pour les premiers prix de ces générateur thermoélectrique?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.