La Cour des Comptes juge inefficace la politique énergétique française - L'EnerGeek

La Cour des Comptes juge inefficace la politique énergétique française

Cour_des_comptes_photo_by_M0ttyLa Cour des Comptes a publié, jeudi 16 janvier, un rapport de 600 pages portant sur l’évaluation de la politique française de lutte contre le changement climatique, mise en place en 2008 à travers l’adoption du paquet “énergie-climat” de l’Union Européenne. Ce rapport sort alors que la Commission européenne s’apprête à dévoiler les objectifs du plan climat-énergie 2030. 

Didier Migaud, président de l’instance en charge du contrôle des comptes publics, a estimé que les mesures prises par le gouvernement étaient “foisonnantes” mais n’avaient pas la “cohérence nécessaire” pour atteindre les objectifs visés en en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Les spécialistes de la Cour des Comptes critiquent un certain manque de lisibilité de l’action publique sur le plan des dépenses et sur les méthodes utilisées pour évaluer les résultats obtenus. Ils reprochent également à la politique française de favoriser le développement des énergies renouvelables au détriment des économies d’énergies dans les secteurs les plus polluants.

Les Sages reprochent notamment au gouvernement d’avoir négligé deux secteurs énergivores, le transport et l’agriculture. Dans le premier, les mesures mises en place sont jugées “onéreuses et faiblement efficientes”, alors que pour le second, “les mesures sont très peu nombreuses et ne font pas l’objet d’évaluation”.

Concernant les énergies renouvelables, la Cour estime que l’Etat n’a pas suffisamment mobilisé ses capacités d’expertises pour ajuster sa politique aux réalités. Le mauvais ajustement initial des tarifs de rachats de l’électricité photovoltaïque est notamment pointé du doigt.

Si les émissions de gaz à effet de serre de l’Hexagone ont diminué de plus de 13% depuis 2005, la Cour des Comptes estime qu’il s’agit en grande partie du résultat de la crise économique qui a impacté l’activité du secteur industriel.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 3 Avr 2013
Selon une étude allemande parue en 2007, la quantité de déchets issus de la filière photovoltaïque double chaque année et pourrait atteindre 35 000 tonnes par an d’ici 2020. Suite à une nouvelle directive européenne, les entreprises du secteur doivent aujourd’hui…
sam 28 Nov 2015
En France, l’hydroélectricité est la première source d’énergie renouvelable. Afin d’adapter et de développer ce pilier du mix énergétique décarboné, plusieurs innovations sont à présent envisagées. Des micro-barrages aux hydroliennes fluviales, tous les énergéticiens d’Europe cherchent à étendre leurs capacités…
ven 10 Fév 2017
Organisée les 22 et 23 mars prochains au Havre, la deuxième édition de la convention internationale des énergies marines renouvelables (EMR) Seanergy reflète, de par son succès et sa forte fréquentation, l'intérêt croissant que suscite cette nouvelle filière énergétique française.…
jeu 18 Juil 2013
En France, le tarif bonifié de rachat de l’électricité éolienne n’est pas défini comme une aide de l’Etat par la loi. En septembre prochain, la Cour de justice de l’Union européenne sera d’ailleurs amenée à se prononcer sur la qualité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.