Nucléaire : les discussions sur le réacteur franco-chinois "avancent" - L'EnerGeek

Nucléaire : les discussions sur le réacteur franco-chinois “avancent”

henri_proglio_photo_jfgornetHenri Proglio a déclaré, mardi 12 novembre, que les discussions sur  la collaboration franco-chinoise portant sur le développement d’un réacteur nucléaire de moyenne puissance avançaient. “On est dans notre calendrier”, a déclaré le PDF du groupe énergétique français tout en rappelant que le développement de projets nucléaires se comptait en années.

EDF et Areva ont conclu, en 2012, un accord avec China General Nuclear, afin d’étudier conjointement le développement d’un réacteur de moyenne puissance (1.000 MW) de troisième génération. Destiné au marché chinois et international, ce réacteur doit être dérivé de l’Atmea, modèle développé par Areva et Mitsubishi Heavy Industries.

Egalement interrogé sur la mise en service des deux réacteurs à eau pressurisée (EPR) construit par EDF en Chine (à Taishan), M. Proglio a déclaré qu’il s’agissait d’une “position officielle chinoise”.

En plus de ces EPR chinois, deux autres unités sont actuellement en construction dans le monde : une à Flamanville, en France, l’autre à Olkiluoto, en Finlande. Malgré des retards, leur exploitation devrait débuter courant 2016.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 14 Juin 2017
Le retrait accéléré de l’énergie nucléaire en Allemagne pourrait coûter bien plus cher que prévu au gouvernement d’Angela Merkel. En parallèle des demandes d’indemnisation des producteurs d’énergies auxquelles il devrait faire face suite à la validation de ces procédures par…
mer 16 Mai 2018
Laissé de côté en mars 2012 par le Premier ministre bulgare Boïko Borissov pour des raisons de coûts, le projet de centrale nucléaire de Béléné devrait repartir de l'avant. Le référendum du 27 janvier 2013 au cours duquel les électeurs…
mar 19 Mai 2015
Alors qu’elle mène actuellement le plus vaste programme nucléaire du monde avec non moins de 27 centrales en construction, la Chine vient d’annoncer la création de trois équipes d’intervention nucléaire d’urgence. Pilotées par trois opérateurs nationaux, ces équipes devront pouvoir…
lun 14 Jan 2013
Le centre de traitement des blessés radiocontaminés (CTBRC) de Brest a été inauguré la semaine dernière par Jean-Marc Debonne, directeur central du service de santé des armées. L'occasion de revenir sur ce service médical particulier. Entre 2007 et 2009, Jean-Marc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.