Remote Wake Up : réveiller à distance les appareils électriques éteints - L'EnerGeek

Remote Wake Up : réveiller à distance les appareils électriques éteints

bouton_on_off_photo_zigazou76Le Remote Wake Up est un système qui a pour objectif de réduire drastiquement la consommation électrique résiduelle des appareils électroniques en phase de veille, en permettant de réveiller grâce à une impulsion électromagnétique des appareils complètement éteints. Un dispositif qui permettrait aux ménages français de réaliser des économies énergétiques non-négligeables.

Selon un baromètre AFP-Powermetrix publié en juillet dernier, la consommation d’électricité dite “passive” représente en moyenne 11% de la facture d’un foyer français (soit 86 euros par an). Un montant qui s’élève à 2 milliards d’euros à l’échelle nationale. Si une partie de cette consommation passive ne peut être économisée (système de ventilation, réfrigérateurs…), débrancher les appareils en veille (télévision, box Internet, chargeur de téléphone laissés dans les prises…) permettrait toutefois de libérer une puissance électrique de 2.300 MW.

[stextbox id=”info”]Rendre caduque le mode veille des appareils électriques[/stextbox]

Parce qu’ils sont en permanence en attente d’un signal leur commandant de se remettre en marche, les appareils électriques en veille sollicitent continuellement le courant qui circule sur le réseau électrique français. Le dispositif Remote Wake Up vise à réduire cette consommation passive grâce à un système de “réveil à distance” des appareils éteints. Les développeurs de ce projet estiment également qu’il permettrait de réduire les émissions de CO2 à hauteur de 14 millions de tonnes chaque année.

Innovation encore au stade de prototype, le Remote Wake Up a reçu le soutien des collectivités des régions Centre et Limousin, du Conseil Général 41, de l’Etat (Fonds Unique Interministériel) ainsi que de l’Union Européenne. Il est actuellement développé par le groupe Legrand et ses partenaires industriels et académiques (les pôles de compétitivité Elopsys et S2E2, la société STMIcroelectronics, le pôle Capteurs de l’Université d’Orléans…).

[stextbox id=”info”]Convertir en courant une impulsion électromagnétique[/stextbox]

Concrètement, ce nouveau dispositif permet de réactiver à distance un équipement complètement éteint. Pour cela, le Remote Wake Up, qui fonctionne à la manière d’une télécommande infrarouge, envoie une impulsion électromagnétique (sous forme de microondes) capable d’activer à distance un dispositif d’alimentation et donc de mettre sous tension un appareil électrique.

Le Remote Wake Up est rendu possible grâce à l’utilisation d’une antenne redresseuse (une “rectifying antenna”) qui reçoit et convertit en courant continu l’énergie contenue dans l’impulsion électromagnétique. Exploitable dans les domaines de la domotique, des réseaux sans fil et sur les produits électroniques de grande consommation, le Remote Wake Up permet ainsi de garder à l’arrêt complet un appareil qui aurait consommé de l’électricité en mode veille.

Ce dispositif permet également d’anticiper la nouvelle règlementation mise en place par l’Union Européenne pour réduire de 75% cette consommation passive. Les nouvelles directives précisent en effet que les constructeurs doivent dorénavant s’assurer que leur appareils ne mobilisent pas plus d’un à deux watts d’électricité lorsqu’ils sont en veille.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 28 Fév 2017
Engagé dans un processus de numérisation et de digitalisation de son parc de production censé en améliorer les performances, le groupe Engie a annoncé cette semaine la signature avec Schneider Electric d'un nouveau protocole d'accord concernant la gestion des données…
lun 27 Mar 2017
Si les aides financières de l'Etat dédiées à la rénovation énergétique ont largement progressé ces dernières années dans le cadre de la loi de transition énergétique, elles ne pourront être réellement efficaces que sur le long terme. C'est en tous…
mer 9 Août 2017
Destinée à éviter les rattrapages tarifaires trop importants pour les consommateurs, la loi de 2016 relative à la facturation de l’électricité et du gaz naturel interdit les rattrapages de plus de quatorze mois. Une disposition qui ne serait malheureusement pas…
mer 25 Jan 2017
Le maire de Bordeaux Alain Juppé était présent mardi 24 janvier au palais de congrès pour inaugurer les 18èmes Assises européennes de la Transition Énergétique organisées du 24 au 26 janvier 2017 dans la cité girondine. Un rendez-vous annuel dont…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.