La conférence internationale sur le thorium a débuté à Genève - L'EnerGeek

La conférence internationale sur le thorium a débuté à Genève

thorium_conférencePotentiellement capable de générer plus d’énergie que l’uranium tout en faisant moins de déchets, le thorium est un minerai qui pourrait alimenter les réacteurs nucléaires du futur. De nombreux pays s’intéressent donc à la recherche sur le thorium. Depuis hier dimanche et jusqu’à jeudi 31 octobre, le CERN (Organisation internationale pour la recherche nucléaire), basé à Genève, accueille la conférence internationale sur le thorium. Des scientifiques de 32 pays y participent.

Métal blanc argenté, le thorium pourrait constituer une alternative à l’uranium pour la production d’énergie nucléaire.

Mettre au point des centrales nucléaires de nouvelle génération alimentée en thorium présenterait en effet plusieurs avantages : la question de l’épuisement des ressources pourrait être repoussée puisque les resserves mondiales de thorium sont quatre fois plus importantes que celles d’uranium (estimée à un siècle au rythme de consommation actuel), des centrales au thorium offriraient un niveau de sûreté supérieur à celui des centrales nucléaires actuelles, enfin les déchets radioactifs produits par une centrale au thorium seraient beaucoup moins nombreux.

De nombreux pays s’intéressent donc à la possibilité de concevoir un réacteur au thorium, parmi lesquels la Chine, l’Inde, les Etats-Unis, la Russie, le Japon et la Corée du Sud. L’Union européenne est également impliquée dans la recherche sur cette technologie qui permettrait de produire de l’énergie non émettrice de CO2 en très grande quantité.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
ven 27 Oct 2017
Malgré les contraintes imposées en termes de trafic aérien et de sécurité intérieure, les drones civils poursuivent leur envol technologique et continent de bouleverser les pratiques traditionnelles. En se positionnant aussi bien en rupture qu’en complémentarité avec les outils actuellement…
mar 21 Mar 2017
Fragilisé à plusieurs reprises ces dernières années lors des arrêts temporaires de trois réacteurs nucléaires pour cause de maintenance, le système d'approvisionnement belge ne semble pas pouvoir se passer dans l'immédiat de ses centrales de production nucléaire sans faire peser…
ven 19 Jan 2018
Si la fermeture de la centrale de Fessenheim en Alsace devrait bien être enclenchée d’ici la fin de l’année, elle aura à n’en pas douter, de lourdes conséquences sur l'économie locale et entraînera le reclassement de plusieurs milliers de salariés…
lun 23 Fév 2015
Envoyés sur site pour une nouvelle mission de contrôle et de vérification, les experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique ont salué, dans un rapport rendu public le lundi 16 février dernier, les efforts réalisés par l'exploitant TEPCO dans les…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.