EPR Finlandais : le couvercle de la cuve du réacteur EPR a été posée - L'EnerGeek

EPR Finlandais : le couvercle de la cuve du réacteur EPR a été posée

epr_finlande_photobbcworldserviceLe groupe français Areva informe que le couvercle de la  cuve de l’EPR finlandais d’Olkiluoto 3 (OL3) a été posée avec succès grâce au pont polaire servant à la manutention des composants lourds. OL3 est à ce jour le premier EPR au monde à être équipé d’une cuve en l’état d’accueillir un cœur d’assemblages de combustible.

« Cette manœuvre délicate constitue une étape symbolique de l’histoire du réacteur EPR et je félicite les équipes qui l’ont réussie à la perfection », a déclaré le Directeur du chantier Jean-Pierre Mouroux.

En dépit de cette avancée majeure, le chantier de l’EPR finlandais a d’ores et déjà accumulé 5 ans de retard. Une partie de l’explication est liée au renforcement de la sécurité des installations.

Mais il ne s’agit pas de la seule raison de ce retard : le groupe français évoque des lourdeurs administratives, alors que l’énergéticien finlandais TVO reproche à Areva de lui avoir promis des délais irréalistes.

Quatre réacteurs sont actuellement en construction dans le monde (OL3 donc, mais aussi Flamanville 3 en France et les deux EPR de Taishan en Chine), et un nouveau chantier devrait être lancé l’an prochain avec l’officialisation en début de semaine de l’accord entre Londres et EDF pour construire 2 EPR au Sud-ouest de l’Angleterre.

 

 

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 26 Oct 2015
Comme annoncé par Jean-Bernard Lévy le 3 septembre denier, le nouveau calendrier adopté par l'énergéticien dans le cadre du chantier de l'EPR de Flamanville prévoit la mise en service de ce réacteur nouvelle génération pour le quatrième trimestre 2018. Un…
lun 22 Fév 2016
En début de semaine dernière, EDF a présenté ses résultats financiers pour 2015. Se basant sur les 4 milliards d’euros de profit de l'électricien, la branche mine et énergie du Syndicat Force Ouvrière évoque de « bons résultats » tandis que le PDG, Jean-Bernard…
mer 16 Nov 2016
Alors que plusieurs médias ont annoncé mardi des retards dans la réalisation des contrôles de sécurité en cours sur plusieurs réacteurs nucléaires français, le groupe EDF a tenu à mettre immédiatement un terme à la polémique. L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN)…
jeu 3 Déc 2015
Le Premier ministre belge, Charles Michel, et le PDG d’Engie, Gérard Mestrallet, sont tombés d’accord pour prolonger l’exploitation des réacteurs nucléaires jusqu’en 2025. Pour bénéficier de cette source d’énergie décarbonée, des investissements de modernisation et de sécurisation sur les réacteurs…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.