Présentation de la fondation "Énergies pour le Monde" - L'EnerGeek

Présentation de la fondation “Énergies pour le Monde”

Energies_renouvelables_en_Algérie@russaviaSelon un rapport de la Banque mondiale, près de 1,2 milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’électricité. L’Asie et l’Afrique sont les continents les plus touchés. En Inde par exemple, près d’un quart de la population n’est pas relié au réseau électrique, soit plus de 300 millions de personnes. Au Nigeria, ce sont près de la moitié des habitants qui n’y ont pas accès. D’une manière générale, les pays en voie de développement souffrent d’un taux d’électrification très faible, notamment en milieu rural.

[stextbox id=”info”]La fondation “Énergies pour le monde”[/stextbox]

La fondation “Énergies pour le Monde” œuvre justement afin de fournir de l’électricité aux populations qui en sont privées. Depuis 1990, cette organisation non gouvernementale (ONG) française intervient afin de donner la possibilité aux populations des pays pauvres d’avoir accès à l’électricité. Créée à l’initiative de l’Observatoire des Énergies Renouvelables, elle a d’ores et déjà aidé près de 27 pays dans le monde,  en faisant appel exclusivement à des sources d’énergies à la fois locales et renouvelables.

Grâce à un système spécialement développé par la fondation (NORIA), « Énergies pour le Monde » identifie des zones à électrifier dans le monde. Elle va par la suite sélectionner des villages et définir la ou les technologies qui leurs sont les plus adaptées (solaire, éolien, biomasse…) pour pouvoir fournir de l’électricité. Grâce aux dons d’entreprises et de particuliers, mais aussi par la biais de subventions des organismes publics nationaux ou internationaux, elle finance le projet et le met en place. Elle s’assure par la suite de sa pérennité en organisant sa gestion en partenariat avec les populations et leurs représentants.

 

[stextbox id=”info”]Des actions diverses et adaptées[/stextbox]

La fondation est à l’initiative de nombreux projets, aussi divers les uns des autres. Au Sénégal, la fondation a par exemple permis l’électrification de 40 dispensaires de santé grâce au photovoltaïque. Au Burkina Faso, elle a mise en place un “Crédit Énergie”, qui permet de délivrer des prêts pour l’achat de kits solaires individuels. Enfin ce sont des pompes solaires qui ont notamment été installé dans certains villages afin de pallier la sécheresse. Selon la fondation, 700.000 personnes ont déjà vu leurs conditions de vie améliorées et environ 5000 tonnes de rejet de CO² ont été évitées.

Le programme le plus important porté par la fondation concerne Madagascar. L’installation de plusieurs centrales solaires photovoltaïques, éoliennes et hydrauliques est en cours dans le pays afin de permettre à 73 communes de posséder des bâtiments publics électrifiés (écoles, administrations…). Près d’1 million de Malgaches vont ainsi pouvoir bénéficier de cette initiative.

Pour le fondateur et président de la fondation, Alain LIÉBARD, « l’énergie est le moteur du développement ». En permettant à des populations démunies d’avoir accès à l’électricité, leurs conditions de vie sont améliorées. “Énergies pour le Monde” espère ainsi lancer une certaine dynamique économique, environnementale et sociale dans ces pays pour les aider à se développer.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 17 Mai 2024
Les factures de régularisation d'électricité ont une durée de prescription de 14 mois. Si vous recevez une facture pour une consommation datant de plus de 14 mois, il est possible de la contester. Factures d'électricité de régularisation : au-dessus de…
mar 26 Déc 2023
L'ombre d'une crise énergétique majeure plane sur l'Amérique du Nord. Selon un rapport de la North American Electric Reliability Corporation (NERC), plus de 300 millions d'habitants aux États-Unis et au Canada pourraient être confrontés à des pénuries d'électricité d'ici à…
lun 5 Déc 2022
Lundi 5 décembre matin, plusieurs membres du gouvernement ont investi les plateaux télé ou radio pour dire que finalement, le risque de coupures de courant n’était qu’une hypothèse de « dernier recours ». Un élément de langage que l’on a retrouvé dans…
ven 2 Déc 2022
Les Français semblent résignés à devoir subir des coupures de courant cet hiver. Du moins, c’est ce qui transparaît des nombreux micro-trottoirs réalisés par les médias audiovisuels cette semaine. Fatalité, résignation... Jusqu’à quand ? Difficile d’appréhender ce que l’on ne…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.