La Réunion : une nouvelle centrale thermique qui sécurise l'alimentation électrique - L'EnerGeek

La Réunion : une nouvelle centrale thermique qui sécurise l’alimentation électrique

centrale_port_estEDF a inauguré, vendredi 11 octobre, sa nouvelle centrale thermique de Port Est à la Réunion. Développée pour remplacer la centrale de Port Ouest, cette nouvelle installation, plus moderne et plus respectueuse de l’environnement que son aînée, produira environ 25% de l’électricité consommée dans ce département d’Outre-mer. Elle permettra également de renforcer et de sécuriser l’alimentation électrique de l’île.

Système énergétique insulaire isolé du réseau métropolitain, la Réunion voit son mix-électrique réserver une part importante aux énergies renouvelables, en raison des propriétés propres à son territoire. Toutefois, la forte croissance démographique de l’île et la demande en énergie toujours plus importante ont entraîné une résurgence de l’utilisation des énergies fossiles, peu respectueuse de l’environnement mais nécessaire pour pallier l’intermittence des énergies renouvelables et assurer l’approvisionnement des foyers réunionnais.

[stextbox id=”info”]Une nouvelle centrale, de nouveaux équipements…[/stextbox]

La centrale thermique de Port Est a été construite pour prendre le relais de l’ancienne usine de Port Ouest, stoppée en avril dernier après 50 ans d’activité. Répartie sur une surface de 11 hectares, cette nouvelle installation d’EDF est composée de 12 moteurs diesel d’une puissance totale de 210 MW qui utilisent du fioul et du gazole pour produire de l’énergie.

La centrale de Port Est permettra, selon Cédric Dupuis (responsable du chantier) de “répondre aux besoins croissants d’électricité à la Réunion” où la “consommation énergétique a été multipliée par 16” en 37 ans. Moderne, performante et plus respectueuse de l’environnement, elle permettra de couvrir 25% des besoins en électricité de l’île.

Exploitée par EDF Production Electrique Insulaire, Port Est a nécessité un investissement de 500 millions d’euros.  Confiée aux groupes Eiffage et Clemessy, sa construction a mobilisé 2.000 ouvriers, dont 70% d’origine réunionnaise. Aujourd’hui en service, elle emploie 87 personnes.

[stextbox id=”info”]… pour des performances optimisées[/stextbox]

La centrale de Port Est a bénéficié de plusieurs innovations techniques afin de réduire son impact sur l’environnement. Grâce à ses moteurs diesel de nouvelle génération (équipés d’un dispositif catalytique de filtrage des gaz), Port Est consomme 15% de combustible de moins que la centrale de Port Ouest. Des performances amplifiées grâce à l’utilisation d’un combustible à faible teneur en soufre et aux cheminées construites pour “optimiser la dispersion des émissions”.

La centrale de Port Est est également présentée comme un “aménagement modulable” qui s’ajuste autres moyens de production d’électricité de l’île. Facilement et rapidement mobilisable lors des pics de consommation, cette centrale thermique peut ainsi compléter, prendre le relais ou laisser sa place à la production renouvelable de la Réunion.

“Le thermique classique et les énergies renouvelables ne se repoussent pas mais se complètent. L’île compte à ce jour près de 35% de renouvelable, sa place est donc dans le peloton de tête en France et même en Europe. Il faut continuer sur le chemin du renouvelable, bien évidemment, mais il faut quand même sécuriser l’alimentation électrique” a expliqué Henri Lafontaine, directeur exécutif d’EDF.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 19 Août 2021
 Ce 18 août 2021, la très sérieuse revue Energy Science & Engineering a publié une étude sur l’impact carbone de l’hydrogène « bleu », c’est à dire produit avec du gaz naturel et une captation du CO2. Selon les chercheurs,…
mar 18 Août 2015
D’ici 2018, la Nouvelle-Zélande ne produira plus d’électricité à grande échelle à partir du charbon. Genesis Energy, principal producteur d’électricité du pays, a annoncé la fermeture de ses tranches de charbon  encore en fonctionnement à la centrale de Huntly. Ces…
jeu 9 Fév 2017
Alors que les secteurs de l'électricité et des transports routiers représentent toujours à l'heure actuelle plus de la moitié de la consommation de combustibles fossiles au niveau international, l'ONG Carbon Tracker et le Grantham Institute se sont penchés, dans un…
ven 27 Juin 2014
Alors que la France amorce sa transition énergétique, le gouvernement en a terminé avec les principaux arbitrages, avec l’annonce par Ségolène Royal du contenu de la future loi de programmation, mercredi dernier. Alors que le projet de loi sera présenté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.