EDF et Londres vers un accord sur la construction des deux EPR - L'EnerGeek

EDF et Londres vers un accord sur la construction des deux EPR

centrale_nucléaire_hinkley-point_photoJoeDunckleySelon Ed Davey, le ministre britannique de l’Energie, Londres et Electricité de France sont proches d’un accord en vue de la construction de deux réacteurs EPR sur le site de la centrale nucléaire d’Hinkley Point.

Si un accord définitif est trouvé, EDF construira deux réacteurs d’une puissance totale de 3.260 MW dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Le contrat atteindrait un montant de 16,5 milliards d’euros. Il stipulera également un prix fixe de rachat de l’électricité produite autour duquel les discussions se poursuivent (EDF souhaite un prix de 112 euros par MWh produit, Londres en proposerait jusqu’à 100).

En cas d’accord, l’électricien français a prévu de réaliser ce chantier en coopération avec le groupe chinois CGPNC.

EDF Energy, la filiale britannique d’EDF, exploite 15 des 16 réacteurs en activité outre-Manche. Londres souhaite en construire de nouveaux pour remplacer les installations de son parc qui doivent arriver en fin de vie dans les années à venir. Au total,  EDF pourrait donc être amenée à construire 4 EPR.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 27 Nov 2023
Le gouvernement fait de la sobriété énergétique une de ses grandes priorités. La ministre de la Transition écologique, Agnès Pannier-Runacher, qui s'était félicitée des efforts des Français tout en négligeant la réalité de leur vie quotidienne, vient d'annoncer une expérimentation…
ven 7 Mai 2021
Pour embrasser la transition énergétique, les Émirats arabes unis (EAU) plébiscitent l’énergie nucléaire. Avec le lancement de son premier réacteur nucléaire civil, ainsi que les nombreux programmes en cours pour promouvoir les énergies renouvelables, Abou Dhabi aspire à se positionner…
mer 9 Nov 2022
Les niveaux atteints par le déficit commercial français sont littéralement stratosphériques, et incontestablement très inquiétants. Sur douze mois glissants, la barre des 150 milliards d’euros de déficit est quasiment franchie. Parmi les causes : les importations d’énergie, et en particulier…
ven 20 Oct 2023
Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, était "L'invitée politique" sur Sud Radio, interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 20 octobre 2023, dans “L’invité politique”. L'annonce de la réforme de la tarification énergétique européenne marque un tournant dans…

COMMENTAIRES

  • Cela confirme le coût souvent cité de l’électricité de l’EPR de Flamanville : 107 €/MWh.

    Pour la Grande-Bretagne, voir ce qui se dit :

    http://energeia.voila.net/electri2/nucleaire_grande_bretagne.htm

    Par comparaison, le tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque en Allemagne est de 98,8 €/MWh pour les installations de puissance supérieure à un mégawatt, mises en service au mois d’août 2013.

    Si un EPR anglais entre en service en 2020, le kWh photovoltaïque britannique sera lui aussi moins cher que le nucléaire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.