EDF et Londres vers un accord sur la construction des deux EPR - L'EnerGeek

EDF et Londres vers un accord sur la construction des deux EPR

centrale_nucléaire_hinkley-point_photoJoeDunckleySelon Ed Davey, le ministre britannique de l’Energie, Londres et Electricité de France sont proches d’un accord en vue de la construction de deux réacteurs EPR sur le site de la centrale nucléaire d’Hinkley Point.

Si un accord définitif est trouvé, EDF construira deux réacteurs d’une puissance totale de 3.260 MW dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Le contrat atteindrait un montant de 16,5 milliards d’euros. Il stipulera également un prix fixe de rachat de l’électricité produite autour duquel les discussions se poursuivent (EDF souhaite un prix de 112 euros par MWh produit, Londres en proposerait jusqu’à 100).

En cas d’accord, l’électricien français a prévu de réaliser ce chantier en coopération avec le groupe chinois CGPNC.

EDF Energy, la filiale britannique d’EDF, exploite 15 des 16 réacteurs en activité outre-Manche. Londres souhaite en construire de nouveaux pour remplacer les installations de son parc qui doivent arriver en fin de vie dans les années à venir. Au total,  EDF pourrait donc être amenée à construire 4 EPR.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 9 Mar 2015
La France et sept autres pays européens (le Royaume-Uni, la Roumanie, la Pologne, la République tchèque, la Lituanie, la Slovénie et la Slovaquie) ont appelé dans une lettre ouverte adressée à la Commission européenne à une plus grande souplesse des…
jeu 26 Déc 2013
EDF  a annoncé des investissements conséquents dans les Ardennes, destinés à préparer la prolongation de la durée de vie des deux plus gros sites de production électricité du département : l’usine hydroélectrique du Revin et la centrale nucléaire de Chooz. Ce programme de rénovation va d’abord concerner…
ven 6 Fév 2015
Si cela ne semble pas évident de prime abord à la vue des nombreuses installations encore sur site, le prototype français de réacteur surgénérateur à neutrons rapides (RNR) Superphénix, mis en service à la fin des années 80 sur le site…
mar 12 Mai 2015
Le gouvernement chinois vient de lancer la construction d'une centrale nucléaire pilote utilisant une technologie nucléaire de troisième génération 100% chinoise. Baptisée Hualong One, cette technologie est issue de la collaboration entre les deux grands groupes nucléaires chinois, la China…

COMMENTAIRES

  • Cela confirme le coût souvent cité de l’électricité de l’EPR de Flamanville : 107 €/MWh.

    Pour la Grande-Bretagne, voir ce qui se dit :

    http://energeia.voila.net/electri2/nucleaire_grande_bretagne.htm

    Par comparaison, le tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque en Allemagne est de 98,8 €/MWh pour les installations de puissance supérieure à un mégawatt, mises en service au mois d’août 2013.

    Si un EPR anglais entre en service en 2020, le kWh photovoltaïque britannique sera lui aussi moins cher que le nucléaire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.