La Hollow Flashlight : quand le corps humain produit de l'électricité - L'EnerGeek

La Hollow Flashlight : quand le corps humain produit de l’électricité

Ann_Makosinski_hollow_flashlightAnn Makosinski, une jeune canadienne de 15 ans, vient de mettre au point une lampe torche uniquement alimentée par la chaleur que produit en permanence notre corps. Sa “Hallow Flashlight”, de son nom de baptême, est un dispositif qui permet d’alimenter une source de lumière lorsqu’il entre en contact avec la paume de la main. Une invention qui lui a permis de participer à la Google Science Fair 2013, une convention scientifique qui récompense chaque année les meilleures créations d’adolescents de 13 à 18 ans.

[stextbox id=”info”]Le corps comme source d’énergie renouvelable[/stextbox]

La Hollow flashlight d’Ann Makosinski, qui vit en Colombie Britannique, sur la côte ouest du Canada, est une invention prometteuse. En effet, cette lampe torche fonctionne uniquement grâce à la chaleur produite par le corps humain : la jeune fille a eu l’idée d’utiliser la chaleur générée par la paume de la main (une des parties les plus chaudes de notre corps) pour alimenter, pendant une durée de 20 minutes, les LED d’une lampe torche.

L’inventrice canadienne a expliqué s’être basée sur l’effet Peltier pour faire fonctionner son invention. Egalement connue comme “effet thermoélectrique”, il s’agit d’un phénomène physique créant de l’énergie électrique lorsque de la chaleur se déplace sur des matériaux conducteurs de natures différentes. Ici, la chaleur de la main permet d’alimenter une source lumineuse grâce à deux plaques de métal placées entre deux morceaux de céramiques.

[stextbox id=”info”]Quel futur pour l’énergie thermique humaine?[/stextbox]

Ann Makosinski concède qu’il reste des améliorations à apporter à son invention. En plus d’en améliorer le design, elle souhaite augmenter l’intensité lumineuse et l’autonomie de son prototype. Pour ensuite le commercialiser? Une hypothèse qui n’est pas à exclure, la jeune fille ayant déjà été contacté par des entreprises intéressées par le concept. Ses parents auraient également déposé un dossier pour faire breveter la Hollow Flashlight.

Pour la jeune fille, l’énergie thermique humaine pourrait être utilisée dans de nombreux autres domaines. Elle indiquait dans la fiche de présentation de son invention, sur le site de la convention Google, que son principe pourrait notamment être décliné dans le domaine de la téléphonie mobile : l’effet Peltier pourrait en effet servir à recharger un smartphone pendant que son utilisateur, au cours d’un appel, le tient dans sa main.

A l’heure où les ressources naturelles sont de plus en plus exploitées, l’idée d’utiliser la chaleur corporelle pour produire de l’énergie semble être une innovation intéressante pour compléter la production d’énergie renouvelable.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Pour le co-fondateur du Breakthrough Institute, Michael Shellenberger, la transition énergétique à l’échelle mondiale n’est pas à l’ordre du jour. En effet, il affirme que lors des dix dernières années, la part des énergies propres a diminué tandis que celle…
ven 7 Fév 2014
Dans le cadre d’un appel d’offres concernant des champs d’éoliennes offshores au large de l’Ile d’Yeu et de Noirmoutier, le consortium WPD-EDF-Alstom a présenté son projet aux élus locaux et aux représentants d’associations. 83 éoliennes, 2 milliards d’euros d’investissements et…
mer 7 Août 2013
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les fortes chaleurs ne sont pas toujours synonymes d’augmentation de rendement pour les panneaux solaires. La luminosité importante en temps de fortes chaleurs est certes favorable à la production photovoltaïque, étant donné que…
lun 27 Juin 2016
C'est un incident des plus insolites qui a paralysé le réseau électrique du Kenya au début du mois de juin. Ce pays d'Afrique de l'Est a en effet été privé d'électricité pendant plusieurs heures le mardi 7 juin dans la…

COMMENTAIRES

  • Investir dans la jeunesse c’est parier sans risque sur l’avenir , que le succès soit au rendez-vous c’est ce qu’on lui souhaite ! Positiv

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.