Royaume-Uni : des subventions limitées pour la biomasse - L'EnerGeek

Royaume-Uni : des subventions limitées pour la biomasse

centrale_biomasse_photo_EarthTalkBiomassLe Royaume-Uni vient d’annoncer une limitation des subventions accordées aux centrales biomasse qui ne produisent que de l’électricité.

Le gouvernement britannique entend favoriser les centrales biomasse dites « cogénératrices » qui produisent à la fois de l’électricité et de la chaleur étant donné qu’elles détiennent de meilleurs rendements que les centrales ne produisant que de l’électricité.

Ainsi, le Royaume-Uni va mettre un terme à son soutient économique aux centrales biomasses purement productrices d’électricité. Cette aide financière prenait la forme d’un prix minimum d’achat garanti par l’Etat.

Cette annonce risque d’entraîner l’annulation de nombreux projets de centrales biomasse : « Les développeurs ne peuvent pas simplement ajouter la cogénération à ces projets rétrospectivement, donc ils les annuleront sans doute », a déclaré Gaynor Hartnell, directrice exécutive de l’Association pour les Energies Renouvelables (REA).

En limitant les subventions accordées à la biomasse, le Ministère britannique de l’Energie et du Changement climatique veut limiter par la même occasion l’importation de bois qui alimente les centrales. Ces importations représentent des millions de tonnes qui doivent être transportées des Etats-Unis jusqu’au Royaume-Uni. Or l’exploitation durable de la biomasse nécessite un approvisionnement local pour réduire les risques de déforestation et pour les limiter les émissions de CO2 liées au transport du combustible.

« Produire de l’électricité avec de l’énergie biomasse qui s’appuie sur des importations de bois n’est pas une solution viable sur le long-terme pour assurer nos besoins énergétiques » a clairement affirmé Edward Davy, le ministre britannique de l’Energie.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 30 Sep 2015
Le président guinéen Alpha Condé a officiellement inauguré ce lundi 28 septembre le nouveau barrage hydroélectrique de Kaleta, sur le fleuve Konkouré, à 150 km au nord-est de la capitale Conakry. Un ouvrage colossal de 240 MW de puissance qui…
mar 11 Août 2015
Lundi 3 août, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a lancé un appel à projets pour quatre fermes pilotes d’éoliennes flottantes. Ces parcs seront mis en service en 2018 sur des sites préalablement sélectionnés en Bretagne et dans le Sud…
jeu 19 Avr 2018
Comme le craignaient professionnels et élus locaux suite à l’amendement de dernière minute déposait en mars par le gouvernement dans le projet de loi « État au service d’une société de confiance », le ministère de la Transition écologique et…
ven 11 Oct 2013
Le groupe énergétique allemand RWE a inauguré, dans le courant du mois de septembre, la ferme éolienne marine de Thorntonbank, implantée à 30 kilomètres au large des côtes belges. Cette ferme éolienne offshore dispose d'une puissance de 325,2 MW. Pleinement…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.