Nucléaire : plus d'un tiers des Français est favorable à son recours - L'EnerGeek

Nucléaire : plus d’un tiers des Français est favorable à son recours

Selon les résultats d’un récent sondage mené par l’institut Ifop pour le journal Dimanche Ouest France, plus d’un tiers des Français sont favorables à l’énergie nucléaire.

En juillet 2011, tout juste quatre mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima, 32% des Français se montraient favorables au nucléaire. Aujourd’hui ils sont plus nombreux : 36% des sondés se déclarant favorables à son recours.

Pour la première fois depuis deux ans, il y a plus de pro-nucléaires que de personnes hésitantes sur le recours à cette source d’énergie, soit 34% de la population.

A noter également un net recul des opposants à l’atome. Leur nombre passe de 20% en juillet 2011 à 14% aujourd’hui.

41% des Français soutiennent tout de même la réduction de la production nucléaire, considérant cette énergie comme trop dangereuse.

Pourtant le nucléaire reste une source d’énergie plébiscitée par les Français. Ils sont 59% à souhaiter que la part du nucléaire dans le mix énergétique national se maintienne parce que l’atome assure, pour eux, l’indépendance énergétique du pays.

Cette proportion de Français favorables au maintien du nucléaire, même si elle est supérieure à celle de mars dernier (54%), reste tout de même inférieure de 11 points à celle de juillet 2008 (67%).

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 24 Mai 2021
Ce vendredi 21 mai 2021, la Commission Locale d'Information (CLI) de Flamanville a fait le point sur l'avancée du chantier de l'EPR. EDF attend notamment le feu vert de l'ASN pour lancer la vaste opération de reprise des soudure sur…
mer 18 Mai 2016
Le président de la République, François Hollande, était l’invité d’Europe1 mardi 17 mai dernier. Interrogé sur la question du nucléaire, il a notamment soutenu le chantier d’Hinkley Point et les capacités d’exportation de la filière française. (suite…)
mar 13 Jan 2015
Un comité scientifique composé de 65 biologistes a récemment pris parti pour l'énergie nucléaire, qu'ils disent considérer dans une lettre ouverte comme l'énergie la plus propre de toute. Dans ce texte, le groupement de personnalités pro-nucléaires invite la communauté internationale à revoir la manière…
lun 2 Juil 2018
Alors que Nicolas Hulot rappelait vendredi 29 juin 2018 sa volonté de publier prochainement un échéancier sur la fermeture des centrales nucléaires en France, l’exploitant EDF annonçait au même moment avoir raccordé avec succès son premier réacteur EPR au réseau…

COMMENTAIRES

  • Quelle indépendance énergétique avec le nucléaire alors que tout l’uranium nécessaire est importé !

    Avec une question truquée, on obtient une réponse dans le sens attendu par l’industrie nucléaire.

    Maintenant, posez cette question :
    Préférez-vous
    1 – de l’électricité nucléaire avec de l’uranium importé
    2 – de l’électricité renouvelable (hydraulique, éolien, solaire, biomasse, géothermie, énergies de la mer)

    La réponse sera bien différente.

    Répondre
    • @Energeek
      59% pas 56%

      @Euclide
      L’indépendance énergétique de la France ne dépend pas seulement de l’uranium importé mais aussi des réserves sur notre sol tel que : “Si la production d’URT et d’uranium appauvri s’arrêtait, le stock actuel d’URT permettrait d’alimenter le parc en uranium de retraitement enrichi (URE) pendant 36 ans, aux conditions techniques actuelles. Le stock actuel d’uranium appauvri permettrait quant à lui de fabriquer du MOX pour le parc actuel pendant 2 300 ans.” selon la Cour des Comptes “Coûts de la filières électronucléaire” en 2012 p156

      Vous rajouteriez ça au sondage? 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.