Le mix électrique de l’Afrique du Sud - L'EnerGeek

Le mix électrique de l’Afrique du Sud

D’après le baromètre 2012 de l’Observ-ER, la production d’électricité en Afrique du Sud provient quasiment exclusivement des énergies fossiles. Cependant, de nombreux projets sont en cours pour y inclure de plus en plus d’énergies renouvelables.

À l’heure actuelle, 93,3% de l’électricité en Afrique du Sud est produite à base d’énergie fossile. Si on y ajoute les 4,5% de nucléaire, c’est 97,8% de la production qui est à base d’énergie dite conventionnelle.

Le reste de la production est marginal : 2% d’énergie hydraulique, et 0,2% pour les autres énergies renouvelables : 0.1%  de biomasse, 0,02% de solaire, et 0,007% d’éolien.

[stextbox id=”info”]Un fort potentiel en énergie renouvelable[/stextbox]

Pourtant, l’Afrique du Sud a un fort potentiel en hydroélectrique, estimée à 1400 MW.

Pour l’énergie solaire, elle pourrait donner de très bons résultats, sachant que le niveau d’ensoleillement du pays est un des plus élevés dans le monde.

Le développement de nouvelles sources d’énergies est un enjeu majeur pour le pays, puisque la demande d’électricité est très souvent supérieure à la capacité du réseau.

[stextbox id=”info”]De nombreux projets[/stextbox]

Le gouvernement prévoit 90 milliards d’euros d’investissement ces vingt prochaines années, pour augmenter la part d’énergie renouvelable et doubler sa production électrique.

Aujourd’hui, le pompage-turbinage permet une production d’électricité de 2000 MW : avec l’inauguration de la centrale d’Ingula courant 2013, cette capacité passera à 3300 MW.

En ce qui concerne l’éolien, l’Afrique du Sud a par exemple inauguré le parc de Darling en 2008, qui a une puissance de 13 MW. Pour renforcer ce secteur, le gouvernement accepté un projet d’EDF EN en août 2011.  Il permettra de lancer trois parcs éoliens, à Chaba, Waainek, et et Grassridge, pour un total de 104 MW. Leur mise en service est prévue pour 2014.

Pour le solaire, une PME française a inauguré en 2011 le premier parc photovoltaïque Sud-Africain à Johannesbourg : sa production annuelle est de 675 MWh. Mais un appel d’offre est en cours, pour la construction de plusieurs autres parcs, qui permettraient la production de 1400 MW d’énergie annuelle d’ici 2030.

 

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 10 Juil 2015
Le 24 juin dernier, le consortium composé d’Alstom et de Saft a fait savoir qu’il avait mis en route un système intelligent de stockage d’énergie par batterie (BESS). Ce projet est mené sur le site d’EDF des Renardières en Seine-et-Marne,…
lun 20 Fév 2017
Très froid, généralement sec et accompagné d'un temps très ensoleillé, le mistral, qui sévit dans le sud de la France, pourrait bientôt permettre de renforcer et de sécuriser le réseau électrique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le groupe RTE, gestionnaire…
mar 19 Jan 2021
Ce mardi 19 janvier 2021, Enedis a présenté les conclusions de ses trois années d'expérimentation des technologies de réseau intelligent en milieu rural, dans le cadre de Smart Occitania. Au programme : réduction de la consommation, optimisation de la production…
jeu 28 Août 2014
Pour la quatrième année consécutive, le groupe énergétique français EDF ouvrira les portes de son industrie lors des Journées de l'industrie électrique organisées dans le cadre de la Fête de la science prévue au mois d'octobre prochain. Une bonne occasion…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.