Sûreté nucléaire : l’autorité japonaise signale une faille active sous un réacteur - L'EnerGeek

Sûreté nucléaire : l’autorité japonaise signale une faille active sous un réacteur

Créée suite à la catastrophe de Fukushima, la nouvelle autorité garante de la sureté nucléaire au Japon devrait, selon les médias nippons, confirmer aujourd’hui la présence d’une faille active sous le réacteur 2  de Tsuruga. En cas de confirmation, ce réacteur ne pourra pas être relancé et devra être démantelé par son exploitant, Japan Atomic Power.

Les experts de l’organisme de régulation ont enquêté plusieurs mois avant de se prononcer, mais dès le mois de décembre, l’autorité avait suggéré que la relance de réacteur serait difficile à envisager.

Alors que tous les réacteurs japonais sont à l’arrêt, à l’exception de deux d’entre eux, l’instance garante de la sûreté nucléaire va prochainement imposer de nouvelles normes aux exploitants des centrales. Elles entreront en vigueur en juillet.

Seuls les exploitants qui s’engageront à appliquer ces normes renforcées de sûreté pourront relancer leurs réacteurs.

Parmi ces nouvelles normes, l’une consiste à revoir la définition de faille active, pour minimiser les risques liés aux tremblements de terre.  En vertu de cette nouvelle règle, les réacteurs ne pourront plus être exploités s’ils se trouvent sur une faille sismique ayant été active au cours des 400.000 dernières années (contre au cours des 130.000 dernières jusqu’à aujourd’hui).

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
jeu 13 Fév 2020
Dans un entretien accordé aux Echos, ce mercredi 12 février 2020, Fatih Birol, directeur de l'AIE, déclare que la France, pour réussir sa transition énergétique, doit miser sur un mix entre le nucléaire et les renouvelables. Pour lui, le gouvernement…
mar 2 Déc 2014
Si les chantiers des EPR  rencontrent des difficultés en Finlande et France, celui de Chine va bon train. L'entreprise française Corys, joint-venture d'EDF et d'Areva, a annoncé la mise en service du simulateur des réacteurs EPR de Taishan. Installé au sein…
mar 22 Août 2017
Malgré toutes les bonnes volontés affichées lors des dernières conférences climatiques internationales, les énergies renouvelables font encore pâle figure face au maintien des énergies fossiles dans le mix énergétique mondial, et progressent bien trop lentement pour enrayer l'augmentation globale de…
jeu 15 Fév 2018
Si plusieurs réacteurs nucléaires sont amenés à fermer d’ici 2035, pour respecter la réduction de la part de l’atome de 75% à 50% du mix national prévu dans la loi de transition énergétique, la construction d’autres réacteurs nouvelle génération plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.