Fukushima : les experts de l’AIEA en visite sur le site accidenté - L'EnerGeek

Fukushima : les experts de l’AIEA en visite sur le site accidenté

Hier lundi 15 mars, une mission de l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA) a commencé sur le site accidenté de centrale nucléaire de Fukushima.

Cette mission, la troisième de ce type depuis la catastrophe permet à la fois aux 12 experts d’analyser le processus de démantèlement en cours, et de faire le point sur les récents incidents observés sur place.

Permettant de suivre l’avancement des travaux, cette mission a été réalisée à la demande des autorités japonaises. Dès le 22 avril, les experts leur remettront un rapport comprenant les conclusions de leur mission.

La mission sera également l’occasion de juger les mesures mises en œuvre par l’exploitant Tepco, suite aux récents incidents constatés à Fukushima (fuite d’eau radioactive, pannes partielles du système de refroidissement).

Le site de Fukushima est stabilisé depuis décembre 2011. Mais beaucoup des moyens techniques déployés seraient vulnérables en cas de nouvelle catastrophe naturelle.

Le démantèlement du site devrait prendre une quarantaine d’années.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
ven 3 Mai 2024
La centrale nucléaire de Cattenom en Moselle met en pause son réacteur numéro 1 pour une durée de cent jours. Cette décision, loin d'être une conséquence d'incidents techniques, répond à une surproduction d'électricité en France. Centrale nucléaire de Cattenom :…
Le rapport du 9 avril 2024 de l’Académie des sciences s'apparente à une véritable douche froide pour les ambitions du gouvernement pour l'hydrogène vert.   Des ambitions démesurées pour l'hydrogène vert Le gouvernement français avait un plan bien ambitieux pour…
lun 27 Nov 2023
Le gouvernement fait de la sobriété énergétique une de ses grandes priorités. La ministre de la Transition écologique, Agnès Pannier-Runacher, qui s'était félicitée des efforts des Français tout en négligeant la réalité de leur vie quotidienne, vient d'annoncer une expérimentation…
lun 6 Sep 2021
L’arrêt des dernières activités d’exploitation minière de l’uranium sur le sol français date de 2001.  Les anciens sites miniers font aujourd’hui l’objet d’un suivi et d’une surveillance environnementale poussés, menés par Orano sous le contrôle de l’Etat, et en lien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.