Centrale nucléaire de Darlington : 20% de l'électricité de l'Ontario - L'EnerGeek

Centrale nucléaire de Darlington : 20% de l’électricité de l’Ontario

La centrale nucléaire de Darlington, exploitée par Ontario Power Generation, est une centrale canadienne située dans la province de l’Ontario, à Clarington, à l’est de Toronto. Sa puissance nominale est de 3 512 mégawatts.

La centrale nucléaire de Darlington sera modernisée par le groupe français Alstom, dès l’automne 2016. Ces travaux de modernisation concerneront notamment les quatre turbines à vapeur, et permettront de prolonger la durée de vie de la centrale jusqu’à l’horizon 2055. Alstom avait par ailleurs déjà fourni les équipements d’origine.

La centrale dispose en effet de quatre réacteurs nucléaires de type CANDU( un type de réacteur à eau lourde pressurisée développé au Canada) et détient une puissance totale de 3 512 MW quand toutes les unités sont en fonctionnement. Elle fournit environ 20% des besoins en électricité de la province de l’Ontario.

[stextbox id=”info”]Construction[/stextbox]

La centrale nucléaire a été construite par étapes, de 1981 à 1993, par Ontario Hydro Corporation. En 2011, Ontario Power Generation reprend l’exploitation de l’installation.

Le budget de la centrale de Darlington a été beaucoup plus élevé que prévu. Le coût initial était estimé à 2,5 milliards de dollars canadien, mais le montant final s’est élevé à 14,4 milliards de dollars canadien.

Le projet a été affecté par la baisse des prévisions de la demande d’électricité mais aussi par la catastrophe de Tchernobyl, qui a nécessité de revoir la sécurité, au milieu de la construction. Tout cela a engendré du retard dans la construction.

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 25 Fév 2013
Le réseau européen des organismes techniques de sûreté ETSON vient de publier quatre guides destinés à promouvoir de meilleures pratiques pour l’évaluation de la sûreté nucléaire, et les diffuser à l’échelle européenne et mondiale. Ces guides ont été rédigés à…
ven 16 Déc 2022
Lundi 12 décembre, plusieurs experts de l’électricité avaient prédit une alerte Ecowatt orange, voire, un risque de délestage. Pourtant, l’indicateur de RTE est resté au vert, et il n’y a pas eu de coupures de courant en France. Mais ce…
mer 25 Sep 2019
Le débat sur le nucléaire n’est jamais clôt, même si c'est ce soir que se termine le débat public sur le plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR).  Hier, le 24 septembre 2019, le World Nuclear Industry…
jeu 12 Jan 2017
La Commission européenne a donné mardi 9 janvier son aval de principe au plan de restructuration et de recapitalisation du groupe nucléaire Areva par l'Etat français. Bruxelles a en effet conclu que le projet de la France d'octroyer une aide…

COMMENTAIRES

  • le CANDU n’est pas un “un type de réacteur à eau pressurisé développé uniquement au Canada” mais un réacteur à eau lourde. C’est une technologie différente des REP français.

    Répondre
  • Le réacteur CANDU a été développé au Canada, d’où son nom…
    C’est bien un réacteur à eau lourde comme précisé dans l’article.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.