Éolien en mer : ouverture du débat public en France - L'EnerGeek

Éolien en mer : ouverture du débat public en France

Le débat public sur la construction des quatre premiers parcs éoliens en mer en France s’ouvre mercredi 20 mars pendant quatre mois.

Retenus dans le cadre du premier appel d’offres pour l’implantation d’éoliennes en mer, les sites de Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-Mer (Calvados), Saint-Brieuc et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) feront l’objet d’un débat public pendant quatre mois, comme le précise la Commission nationale du débat public (CNDP).

Au total, ces quatre parcs détiennent une puissance nominale de 2 000 mégawatts. Ils comportent chacun 75 à 100 éoliennes, installées à au moins 10 kilomètres des côtes. Ces parcs seront mis en service progressivement à partir de 2018. Leur coût est estimé à 7,8 milliards d’euros.

Pendant quatre mois, les citoyens pourront partager leurs points de vue auprès de la Commission nationale du débat public. En effet, dès qu’un projet dépasse les 300 millions d’euros, le promoteur doit interroger la CNDP, qui décide de l’opportunité ou non d’un débat.

Ainsi à partir du mercredi 20 mars,  chaque ville proposera une dizaine de réunions portant sur différents thèmes comme la cohabitation des activités maritimes et du tourisme avec les éoliennes. Leur visibilité sera également une des principales questions abordées lors de ces débats.

Dès à présent, les internautes peuvent consulter des documents et poser des questions sur les sites internet mis en place par la CNDP.

Le gouvernement a lancé un second appel d’offres pour la création de deux autres parcs, l’un au large de Tréport, en Seine-Maritime, et l’autre près de l’île de Noirmoutier, en Vendée. Ils disposeront d’une capacité totale de 1 000 mégawatts.

Ces parcs devraient être mis en service entre 2021 et 2023. Les industriels peuvent déposer leurs dossiers jusqu’au 29 novembre.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
dim 26 Juin 2016
L’Essonne accueille la première usine de fabrication d'électrolyseurs dernière génération en France. Gérée par la société Areva H2 Gen, elle contribue à faire de l’hydrogène une solution énergétique d’avenir. (suite…)
mer 9 Jan 2013
Les barrages de Beaumont-Monteux, Pizançon et La Vanelle, situés dans la vallée basse de l'Isère, sont rénovés par l'énergéticien EDF dans le cadre du projet national de maintenance « Super’Hydro ». Ces travaux d'envergure portent sur le changement de 15 vannes…
ven 3 Juil 2015
ENGIE (ex-GDF Suez) a annoncé mercredi l'acquisition de 95% des parts de la société Solairedirect, devenant ainsi le numéro un du solaire en France avec une capacité installée brute de 383 mégawatts (MW). Créé en 2006, Solairedirect est en charge…
mar 19 Nov 2013
La centrale nucléaire de Chooz, érigée à la pointe des Ardennes, près de la frontière avec la Belgique, a inauguré mardi 12 novembre un tout nouveau système de partage de voitures électriques. Une quinzaine d'employés volontaires ont désormais à leur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.