Turquie : GDF-Suez candidat pour la construction d’une centrale - L'EnerGeek

Turquie : GDF-Suez candidat pour la construction d’une centrale

En association avec les groupes japonais Itochu et Mitsubishi, GDF-Suez s’est porté candidat pour la construction de la deuxième centrale nucléaire turque située à Sinop, sur le littoral de la Mer Noire.

D’un coût compris entre 20 et 25 milliards de dollars (15 à 19 milliards d’euros), la centrale de Sinop devrait bénéficier d’une capacité installée de 5000 mégawatts (MW) d’après GDF-Suez.

Récemment, c’est l’entreprise russe Rosatum qui a remporté le contrat pour la construction de la première centrale turque de Mersin Akkuyu, à proximité de la mer Méditerranée. La mise en service de cette centrale, d’une puissance de 4800 MW, est prévue pour 2019.

La Turquie envisage également de lancer un appel d’offres pour une troisième centrale nucléaire en 2014. Le consortium franco-japonais a déjà annoncé sa candidature pour ce nouveau projet en cas d’échec des négociations pour la centrale de Sinop.

Cette récente croissance des projets de centrales nucléaires en Turquie marque la volonté du pays de s’affranchir de la dépendance aux énergies fossiles.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Entre le développement des énergies renouvelables en pleine expansion, les innovations dans le secteur du thermique et les débats houleux dont fait l'objet le secteur du nucléaire, la France a connu une actualité énergétique 2016 passionnante sur laquelle «  L'Energeek  » se propose…
mer 3 Juil 2013
Dans un courrier adressé à EDF, l’ASN a indiqué à l’exploitant des centrales nucléaires françaises que la démarche entreprise par l’électricien français pour  obtenir l’autorisation de prolongation de l’exploitation des centrales au-delà de 40 ans était « globalement satisfaisante ». En 2009,…
mar 1 Juil 2014
Le Japon entame ce mardi une période officielle d'économies d'énergie de trois mois destinée à éviter les coupures en cas de pics de consommation. Privé d'énergie nucléaire pour une période encore indéterminée, la pays doit en effet s'adapter et mise…
lun 4 Mar 2013
L’activité nucléaire civile, comme la plupart des activités industrielles, génère une production d’eaux usées. Ces effluents peuvent contenir des résidus radioactifs et des résidus chimiques. Soumis à une réglementation stricte, les rejets des effluents dans l’environnement sont sous surveillance permanente…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.