Turquie : GDF-Suez candidat pour la construction d’une centrale - L'EnerGeek

Turquie : GDF-Suez candidat pour la construction d’une centrale

En association avec les groupes japonais Itochu et Mitsubishi, GDF-Suez s’est porté candidat pour la construction de la deuxième centrale nucléaire turque située à Sinop, sur le littoral de la Mer Noire.

D’un coût compris entre 20 et 25 milliards de dollars (15 à 19 milliards d’euros), la centrale de Sinop devrait bénéficier d’une capacité installée de 5000 mégawatts (MW) d’après GDF-Suez.

Récemment, c’est l’entreprise russe Rosatum qui a remporté le contrat pour la construction de la première centrale turque de Mersin Akkuyu, à proximité de la mer Méditerranée. La mise en service de cette centrale, d’une puissance de 4800 MW, est prévue pour 2019.

La Turquie envisage également de lancer un appel d’offres pour une troisième centrale nucléaire en 2014. Le consortium franco-japonais a déjà annoncé sa candidature pour ce nouveau projet en cas d’échec des négociations pour la centrale de Sinop.

Cette récente croissance des projets de centrales nucléaires en Turquie marque la volonté du pays de s’affranchir de la dépendance aux énergies fossiles.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 8 Nov 2016
Power, un des plus vieux magazines américains consacrés au secteur de la production d'électricité, a attribué son Power Award 2016 de la meilleure centrale au réacteur russe BN-800. Ce réacteur rapide refroidi au sodium, produit actuellement de l'électricité à la…
mer 13 Jan 2016
Si les réserves terrestres d'uranium sont limitées, ce combustible précieux pour la production d'énergie à l'échelle internationale est également présent en abondance dans l'eau de mer. Une réserve jusqu'à présent inexploitée faute de technologies adéquates mais qui fait l'objet d'une…
ven 11 Juil 2014
Le gestionnaire du réseau éclectique belge tire la sonnette d’alarme. Selon Elia la sûreté d’alimentation électrique sera précaire au cours des prochains hivers si les réacteurs nucléaires de Doel 3 et de Tihange 2 ne sont pas remis en service.…
mer 13 Nov 2013
Selon un décret paru dimanche 10 novembre au Journal Officiel, la société Areva est autorisée à procéder au démantèlement de trois installations nucléaires situées à La Hague : l'usine de traitement des combustibles irradiés UP2-400, l'atelier de traitement des combustibles…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.